New York : les images spectaculaires de la tempête Stella

La tempête Stella frappe actuellement la côte est des États-Unis. Les images sont souvent impressionnantes. Découvrez-les sans plus attendre dans une vidéo réalisée pour l'occasion.

[Mis à jour le 14 mars 2017 à 21h16] Stella, tel est le nom de la plus importante tempête de neige de la saison qui frappe ce mardi New York, et plus généralement la côte est des États-Unis. La Big Apple, comme on la surnomme souvent, est prise en otage par cette tempête venue du Wisconsin. Au programme : des rafales pouvant aller jusqu'à 96 km/h comme le souligne 20 Minutes. Un manteau blanc d'une soixantaine de centimètres de neige est également attendu.

VIDEO. Stella frappe New York

À l'annonce de l'arrivée de cette tempête, comme c'est souvent le cas quelques heures avant ce genre d'événement climatique, les Américains se sont précipités dans les magasins pour faire le plein et s'assurer de ne pas avoir à sortir mardi. Selon L'Express, le gouverneur de l'État de New York aurait lui recommandé aux habitants de se munir d'"une semaine de stocks de médicaments essentiels et nécessaires pour bébés". Lors d'une conférence de presse, le maire de New York, Bill de Blasio, à quant à lui demandé à tous de "restez chez [eux] pour [leur] bien, [leur] santé, mais aussi pour aider le département sanitaire à garder les rues dégagées". "Si vous devez sortir, faites-le pour aussi peu de temps que possible", a-t-il également ajouté.

Rendez-vous annulé pour Trump et Merkel

L'arrivée de cette tempête sur la côte est des États-Unis a des répercussions sur le quotidien de bon nombre de citoyens américains, mais pas seulement. Si les écoles ont dû être fermées et l'activité des aéroports ralentie, voire carrément suspendue, FlightAware qui recense les retards et annulations parle de 6 800 vols annulés à New York, l'agenda d'Angela Merkel a lui aussi pâti de ce mauvais temps. La chancelière allemande devait en effet rencontrer le nouveau président américain Donald Trump ce mardi. Washington étant aussi dans la trajectoire de la tempête Stella, la rencontre a tout simplement été annulée. Elle devrait finalement avoir lieu vendredi, selon Francetvinfo.

Donald Trump s'est quant à lui voulu rassurant pour la première grosse tempête de son mandat. Il  a annoncé que le gouvernement était prêt à affronter les intempéries. Et de recommander sur Twitter : "Au regard de l'importante tempête qui approche, je demande à tous les habitants de la côte est d'être vigilants et d'écouter les autorités". 1 600 chasse-neige ont été réquisitionnés pour l'occasion, a annoncé Bill de Blasio, ainsi que 689 engins de salage, comme le rapporte L'Express. 

Article le plus lu : Séisme au Mexique : les images du chaos : voir les actualités

New York