Attentat à Saint-Petersbourg (Russie) : le point sur l'enquête ce mardi

SAINT PETERSBOURG - La Russie est en deuil. Au moins 14 personnes ont trouvé la mort dans l'attentat perpétré dans le métro de Saint Petersbourg. Le terroriste aurait été identifié.

Attentat à Saint-Petersbourg : le point sur l'enquête ce mardi matin

11:12

L'attentat dans le métro est attribué à un kamikaze né au Kirghizstan. Les services secrets de ce pays voisin de la Russie a indiqué qu'elles avaient identifié le terroriste, indiquant que cet homme de 23 ans, Akbarjon Djalilov, était originaire de la région kirghize d'Och, une zone qui a fourni un important contingent de jihadistes à Daesh ces dernières années. Cet attentat n'a toujours pas été revendiqué par l'organisation Etat islamique. Selon le dernier bilan officiel, 14 personnes sont mortes dans l'explosion et 49 ont été blessées. Une seule bombe aurait explosé dans une rame du métro, une autre a été "découverte et désamorcée à temps" dans une autre station de Saint-Petersbourg.

03/04/17 -  23:21

Vladimir Poutine sur les lieux du drame

Le président russe s'est quant à lui rendu sur le lieu du drame lundi soir pour y déposer des fleurs. Vladimir Poutine était déjà à Saint-Pétersbourg lorsque l'explosion mortelle est survenue dans le métro. Selon François Heisbourg, le conseiller spécial à la Fondation pour la recherche stratégique, interrogé par 20 Minutes, ce serait même le président russe qui "était [avant tout] visé à travers cet attentat". 

03/04/17 -  23:08

Un kamikaze serait à l'origine de l'explosion

Selon l'agence russe Interfax, qui cite une source proche de l'enquête, l'explosion survenue dans le métro serait imputable à un kamikaze. Toujours selon la même source, le profil de cet individu commencerait à se dessiner. L'auteur serait un jeune homme de 23 ans, originaire d'Asie centrale. Il serait lié à l'islam radical. Le suspect aurait caché ses explosifs dans un sac à dos, apprend-on également. Par ailleurs, un second homme, qui avait été repéré sur les images de vidéosurveillance, se serait de lui-même présenté aux autorités, affirmant n'avoir joué aucun rôle dans cette tragédie. 

03/04/17 -  22:02

Nouveau bilan provisoire

Selon BFM TV, le dernier bilan fait état de 11 morts et de 45 blessés. Pour rappel, une enquête a été ouverte pour "attentat terroriste". Toujours aucune revendication n'a été faite à cette heure. Le Consulat général de France de Saint-Pétersbourg a quant à lui mis en place un numéro d'urgence pour les Français qui souhaiteraient obtenir de plus amples renseignements sur les victimes de l'explosion survenue dans la journée dans le métro russe. Il s'agit du +79 219 397 042.

03/04/17 -  22:00

Terrorisme tchétchène ou djihadiste ? Poutine était dans le viseur

Interviewé par 20 Minutes, le conseiller spécial à la Fondation pour la recherche stratégique, François Heisbourg, estime que "cet attentat relèverait plutôt du terrorisme tchétchène ou djihadiste". Pour lui, les deux pistes sont tout autant valables. Et s'il affirme que c'est à présent aux enquêteurs de déterminer qui est à l'origine de ce tragique événement, le spécialiste semble plutôt sûr d'un point : "C'est Poutine qui était visé à travers cet attentat [...] C'est la ville où il est né et dont il a été le 'patron' très longtemps". Par ailleurs, cet attentat est différent de ceux de Londres ou Nice, estime-t-il, puisque la découverte d'un second engin explosif permet d'évoquer une certaine organisation. Lors des attaques de Nice et de Londres, un seul homme, muni de peu de moyens, était passé à l'action.

03/04/17 -  21:42

Donald Trump dénonce une chose "absolument horrible"

Le président des États-Unis a également réagi lundi soir à l'explosion survenue dans la journée dans le métro de Saint-Pétersbourg, en Russie. "Horrible", tel a été le qualificatif utilisé par le Républicain. "Cela arrive dans le monde entier, c'est une chose absolument horrible", s'est ainsi exprimé Donald Trump.

03/04/17 -  20:15

François Hollande propose de l'aide à Moscou

Le président de la République a réagi via un communiqué à l'explosion survenue dans le métro de Saint-Pétersbourg ce lundi, exprimant notamment "sa solidarité avec le peuple russe" après ce tragique événement. "La France se tient prête à répondre à toute demande d'assistance qui pourrait être formulée par la Fédération de Russie", est-il également indiqué. François Hollande devrait prochainement s'entretenir avec le président russe, Vladimir Poutine. 

03/04/17 -  20:02

Deux suspects recherchés par les autorités

L'agence Interfax affirme de son côté que deux individus seraient désormais activement recherchés par les autorités. Le premier est soupçonné d'avoir déposé la bombe qui a explosé dans le métro faisant une dizaine de morts et près d'une cinquantaine de blessés. Une seconde personne est, elle, soupçonnée d'avoir déposé le second engin qui n'a jamais explosé, retrouvé dans une autre station du métro. 

03/04/17 -  19:45

La sécurité renforcée dans les transports d'Ile-de-France

Après l'explosion survenue dans le métro de Saint-Pétersbourg, la sécurité a également été renforcée en France, en région parisienne particulièrement. Dans un communiqué de presse du ministère de l'Intérieur, on apprend que le nouveau ministre, Matthias Fekl, "a décidé de redéployer les moyens de sécurité". BFM TV affirme que "sept pelotons de gendarmerie ont été déployés", soit l'équivalent de 140 hommes. Gares SNCF, RER et métro, la vigilance est "maximale" assure le ministère. 

Le terroriste présumé aurait été filmé par des caméras de surveillance

03/04/17 -  17:33

Interfax, l'agence de presse russe, indique que le dispositif d'enregistrement mis en place sur les lignes de métro a capturé le principal suspect de l'explosion. Il aurait transporté puis déposé une mallette dans le wagon qui a explosé, à la station Sennaïa Plochiad. Selon la Commission nationale anti-terroriste, un autre engin explosif a été retrouvé à la station Ploshchad Vosstaniya. Celui-ci ne se serait pas activé.

03/04/17 -  16:43

La réaction de Vladimir Poutine en vidéo

"J'ai parlé avec le chef des services spéciaux, le directeur des services de renseignements. Nos services sont au travail. Nous ferons tout pour identifier les raisons de ce drame, pour obtenir une évaluation complète de ce qu'il s'est passé. Les autorités de la ville et de l'État feront tout pour apporter leur soutien aux familles des victimes et des blessés", a déclaré le président russe, devant les caméras des journalistes.

Enquête ouverte pour "attentat terroriste"

03/04/17 -  16:35

Selon le site Internet du journal russe Kommersant, cette enquête a été décidé par le parquet général pour déterminer l'origine et la nature des engins explosifs retrouvés dans le métro de Saint-Petersbourg. L'hypothèse d'une attaque terroriste est donc privilégiée désormais.

03/04/17 -  16:21

Nouveau bilan provisoire : l'explosion a fait 9 morts

La Commission nationale anti-terroriste a fait savoir aux chaînes de télévision russe a établi un nouveau bilan, à la baisse. Il y aurait par ailleurs 20 blessés au total. Il faudra toutefois attendre avec quelques heures pour qu'un bilan définitif soit communiqué par les autorités.

03/04/17 -  16:18

Le numéro d'urgence du Consulat général de France de Saint-Petresbourg diffusé

La secrétaire d'Etat chargée de l'aide aux victimes, Juliette Méadel, a mis en ligne le numéro à appeler par tous les Français cherchant des informations plus précises au sujet des victimes de l'explosion.

03/04/17 -  16:04

La diplomatie française exprime sa "solidarité" avec la Russie

Le ministre des affaires étrangères français, Jean-Marc Ayrault - qui a récemment fustigé l'attitude de Vladimir Poutine en Syrie, a posté sur Twitter un message adressé aux familles des victimes touchées par "le drame de Saint-Petersbourg".

03/04/17 -  15:52

On ignore s'il s'agit d'un attentat, mais Daesh a plusieurs fois appelé les jihadistes à frapper la Russie

Les services de renseignements et les autorités ont admis dans les médias, ces derniers mois, que le pays était une cible privilégiée des jihadistes du groupe Etat islamique, depuis l'intervention de la Russie en Syrie. Dans plusieurs messages diffusés sur les réseaux utilisés par les jihadistes, Daesh a appelé à "combattre sur le sol russe". On ignore pour l'instant l'origine des déflagrations et si elles sont bien dues à un acte terroriste.

03/04/17 -  15:31

Le dispositif de sécurité et d'assistance aux blessés est très important

Un large périmètre de sécurité a été déployé, il semble que les forces de l'ordre ne communiquent pour le moment que peu d'informations aux médias sur place. La police est assistée par de nombreux pompiers et des ambulanciers. Toutes les stations de métro sont actuellement fermées. Un hélicoptère a été réquisitionné dans le centre-ville.

03/04/17 -  15:12

Une seule rame de métro a été touchée

Un ou plusieurs engins auraient explosé dans un wagon, alors que la rame était entre deux stations. D'après l'agence de presse Interfax, qui s'appuient sur des personnes proches de l'enuqête, ces engins étaient remplis d'obus à balles.

03/04/17 -  14:59

L'explosion serait due à une bombe

L'agence de presse Ria Novosti évoquent des "engins explosifs faits maison et de faible capacité" et deux explosions dans deux stations distinctes, l'une d'entre elles ayant eu lieu dans un wagon. Interfax indique de son côté que "la puissance de l'explosion a été de 200-300 grammes TNT".

03/04/17 -  14:51

Au moins 10 morts

"Selon les premiers éléments dont nous disposons, 10 personnes ont été tuées et 20 blessées", indique l'agence Interfax, citant une source au sein du ministère russe des Situations d'urgence. Les photos qui circulent sur les réseaux sociaux démontrent l'ampleur de la violence.

L'essentiel : ce qu'il faut retenir : Il s'agirait donc d'un attentat à la bombe dans le métro de Saint-Petersbourg. Une double explosion s'est produite dans le métro, vers 13h30, heure française, celle-ci a fait au moins 11 morts. Vladimir Poutine a déjà réagi et exprimé ses condoléances aux familles des victimes : "Les pouvoirs fédéraux et locaux vont faire tout leur possible pour assurer leur soutien aux blessés", a-t-il déclaré. Des images ont rapidement été diffusées sur les réseaux sociaux de médias russes.

Article le plus lu : Ramadan 2017 : la date de début du jeûne dévoilée : voir les actualités

Autour du même sujet