George Bush père : l'ancien président accusé d'attouchements sexuels par une actrice

Le monde du cinéma n'est pas le seul à subir de plein fouet l'affaire Weinstein. L'actrice Heather Lind dénonce les agissements d'un ancien président américain. Ce dernier a depuis réagi, sans démentir.

[Mis à jour le 25 octobre 2017 à 22h45] Interprète d'Anna Strong dans Turn, de Mary Walls dans Sleepy Hollow ou encore de Julia dans Demolition, l'actrice américaine de 34 ans Heather Lind est sortie du silence et dénonce les agissements d'un ancien président des États-Unis : George H.W. Bush. La comédienne l'accuse d'agression sexuelle à son encontre alors que le scandale Weinstein n'en finit plus de faire couler de l'encre et de délier les langues. Selon elle, l'incident en question aurait eu lieu lors de la promotion de la série télévisée Turn : Washington's Spies. C'était en 2014.

VIDEO. Harcèlement sexuel : une prise de conscience planétaire

Dans un post publié sur Instagram, la jeune femme raconte avoir décidé de sortir du silence après avoir vu l'ex-chef d'État, aujourd'hui âgé de 93 ans, apparaître sur scène à l'occasion d'un concert caritatif en faveur des victimes des ouragans qui ont récemment ravagé le sud des États-Unis et les Caraïbes. "Quand j'ai eu la chance de rencontrer le président George H. W. Bush pour la promotion d'une série télévisée, il m'a agressée sexuellement alors que je posais pour une photo", raconte-t-elle, expliquant par la suite que l'ancien président ne lui a pas serré la main, mais l'a "touchée par-derrière depuis sa chaise roulante alors que sa femme Barbara Bush se trouvait à ses côtés". Et d'ajouter : "Il m'a raconté une blague obscène. Et puis, alors qu'on faisait une séance photo, il m'a touchée à nouveau. Barbara a levé les yeux au ciel comme pour dire 'pas encore'. Son agent de sécurité m'a dit que je n'aurais pas dû me tenir [près de lui ndlr.]".

Une "tentative d'humour"

Depuis, George H. W. Bush a réagi à ses accusations. Loin de les démentir, il s'est plutôt justifié évoquant une "tentative d'humour" visiblement ratée. "Le président Bush n'aurait jamais tourmenté quelqu'un intentionnellement, dans aucun cas de figure, et il s'excuse très sincèrement si sa tentative d'humour a blessé Mme Lind", a fait savoir un porte-parole de l'ex-chef d'État dans un communiqué envoyé au Daily Mail et au New York Daily News. Le post Instagram de l'actrice a depuis été supprimé. 

Article le plus lu : Remaniement : du nouveau dans le staff gouvernemental : voir les actualités

Autour du même sujet

Annonces Google