Tuerie au Texas : ce qui a motivé le tueur, Devin Patrick Kelley

Tuerie au Texas : ce qui a motivé le tueur, Devin Patrick Kelley TEXAS - Selon les dernières informations sur le drame qui a fait 26 morts dimanche dans une église de Sutherland Springs, au Texas, Devin Patrick Kelley, l'auteur présumé, aurait agi pour des motivations "familiales"...

L'essentiel sur l'attentat survenu au Texas

  • Un jeune homme est entré dimanche 5 novembre dans une église baptiste de Sutherland Springs, au Texas, pour ouvrir le feu en plein office, avec une arme automatique.
  • Le bilan humain est pour l'heure de 26 morts, dont la moitié sont des enfants. La plus jeune victime n'avait que 5 ans.
  • Le nom du tueur a été donné par plusieurs médias américains : l'auteur de la tuerie de masse au Texas s'appelle Devin Patrick Kelley, ancien militaire limogé de l'armée.
  • Les motivations de l'auteur de la tuerie au Texas seraient d'ordre "familial", liées à un différend de Devin Patrick Kelley avec sa belle-mère, fidèle de l'église visée.
  • "Les armes ne sont pas le problème", a réagi Donald Trump, qui a pointé la santé mentale du tueur.

En direct - Dernières infos sur la tuerie de Sutherland Springs

23:25 - Les Américains sont-il vraiment tous armés ?

FIN DU DIRECT - Alors qu'une nouvelle tuerie de masse a frappé les États-Unis, le contrôle des armes à feu pose à nouveau question. Pourtant, contrairement à ce que l'on pourrait croire, tous les Américains sont loin de posséder une arme à feu. Selon une étude réalisée par des chercheurs d'Harvard, dont le Guardian s'était fait l'écho en 2016, près de 265 millions d'armes à feu sont entre les mains des Américains adultes. Il y a donc un plus d'une arme par Américain. Cependant, les disparités sont énormes. En réalité, seuls 22% des adultes possèdent une arme. Mais là encore, les disparités sont conséquentes. Une fois enlevé les 78% qui ne sont pas armés, on découvre que 19% des Américains ont en moyenne trois armes, et les 3% d'Américains restant possèdent en moyenne 17 armes par adulte.

22:27 - Comment l'auteur de la tuerie du Texas a-t-il pu mettre son plan à exécution ?

C'est la question que tout le monde se pose. Devin Kelley envoyait des messages de menaces à sa belle-famille depuis plusieurs semaines et avait acheté des armes de manière tout à fait légale, n'hésitant pas à publier la photo d'une d’entre elles sur internet. L'auteur de la tuerie du Texas était pourtant sous le coup de plusieurs condamnations et n'avait pas le droit d'en posséder.

21:44 - La belle-famille du tireur absente de l'église lors du drame

Comme l'a rapporté le shérif, les motivations de l'auteur de la tuerie de masse au Texas étaient familiales. Le tireur voulait en effet se venger de sa belle-famille qui fréquentait l'église où s'est déroulée la tuerie. Mais cette dernière "n'était pas présente hier à la messe", comme le rapporte Agnès Varhamian, journaliste de France 2. 

20:33 - Qui sont les victimes de la fusillade du Texas ?

Pour l'heure, le dernier bilan fait état de 26 morts et une vingtaine de blessés. "Nous ne savons pas si ce bilan va s'aggraver ou pas", a indiqué le gouverneur du Texas, Greg Abbott. Sur les 26 morts, deux ont perdu la vie à l'extérieur de l'église, 23 à l'intérieur et un a succombé à ses blessures à l'hôpital. Les 26 victimes sont âgées de 5 à 72 ans. CNN rapporte que huit tués étaient membres de la même famille. Selon la chaîne télévisée KSAT, il s'agissait d'une femme enceinte de cinq mois et de trois de ses enfants, ainsi que de son beau-frère et de son enfant. La fille du pasteur, Annabelle Pomeroy (14 ans) fait également partie des victimes. 

19:31 - La fusillade du Texas parmi les cinq plus grosses tueries ayant eu lieu aux États-Unis

La fusillade qui a eu lieu dimanche au Texas a fait 26 morts ce qui en fait l'une des plus meurtrières qui ait jamais eu lieu aux États-Unis. En tête de ce triste palmarès : la fusillade d'Orlando, en 2016, qui avait fait 50 morts et 53 blessés. Lui suivent celle de Blacksburg, en 2007, qui avait fait 32 morts et 17 blessés, celle de Newtown, en 2012, 26 morts et un blessé, et enfin, la fusillade de San Ysidro, en 1984, qui avait fait 21 morts et 19 blessés. Avant la fusillade du Texas, celle de San Bernardino, survenue en 2014, et qui avait fait 14 morts et 21 blessés, clôturait ce top cinq morbide.  

17:50 - Devin Patrick Kelley aurait agi pour des motifs familiaux

On suspectait un acte terroriste, venu d'un extrémiste athéiste. Les motifs de la fusillade qui a eu lieu au Texas ce dimanche seraient d'ordre strictement privé. Selon un responsable de la police cité par les médias américains, c'est un "différend avec sa belle-mère" qui aurait poussé Devin Patrick Kelley à tirer sur la foule rassemblée dans l'église de Sutherland Springs. Une église fréquentée par la belle-mère en question. Le tueur texan,  ancien caporal de l'armée de l'air, avait été jugé en cour martiale et radié de l'armée après des violences contre son épouse et son enfant il y a environ cinq ans.

16:16 - Attentat au Texas : la moitié des victimes sont des enfants

Le shérif local a donné quelques éléments d'information sur les 26 victimes tuées par Devin Patrick Keley. Parmi elles figurent 12 à 14 enfants. 23 personnes décédées ont été retrouvées à l'intérieur de l'église baptiste, 2 ont été retrouvées dehors, près de l'édifice, et une victime a succombé à ses blessures à l'hôpital.

15:55 - Devin Patrick Kelley s'est bien suicidé, selon le shérif local

Le shérif Joe Tackitt s'est exprimé sur la chaîne américaine CBS, pour indiquer que selon les dernières avancées de l'enquête, l'homme qui a tué 26 personnes dans une église de Sutherland Springs s'est donné la mort. Pris en chasse par deux hommes alors qu'il conduisait son véhicule, Devin Patrick Kelley a dévié de sa route pour s'écraser sur le bas côté. C'est à ce moment qu'il aurait mis fin à ses jours. "Nous pensons qu'il avait une blessure par balle qu'il s'est infligée après avoir défoncé" sa voiture, a fait savoir le shérif.

15:46 - Kevin Patrick Kelley, un athéiste extrémiste ?

Plusieurs témoignages recueillis par le Daily Mail auprès de personnes qui ont connu le meurtrier laissent entrevoir le profil d'un homme "plutôt dépressif", "négatif" et revendiquant une forme de prosélytisme "athéiste". Une ancienne camarade de classe indique ainsi l'avoir supprimé de ses contacts Facebook à cause des messages qu'il postait sur son mur. "Il était tout le temps en train de s'emporter en pointant les personnes croyant en Dieu, en disant qu'elles étaient stupides... Il n'arrêtait pas de prêcher son athéisme". Une autre connaissance ajoute : "Il était bizarre, mais à ce point ? Il mettait tout le temps sa mer*** athée sur les réseaux sociaux, mais il mettait aussi en ligne des images de lui et de son bébé. C'est dingue !".

15:08 - Devin Patrick Kelley avait d'autres armes dans son véhicule

Le tueur de Sutherland Springs, qui a abattu 26 personnes dans une petite église, en plein office religieux, a utilisé un fusil semi-automatique, comme l'ont fait avant lui la plupart des tueurs de masse. Les enquêteurs ont retrouvé dans la voiture où son cadavre a été retrouvé d'autres armes. Devin Patrick Kelley se préparait manifestement à ouvrir le feu à nouveau. Il était équipé d'un gilet pare-balles, ce qui laisse supposer qu'il n'avait pas l'intention de mourir après le massacre perpétré.

15:08 - Attentat au Texas : qui était Devin Patrick Kelley, le tueur de Sutherland Springs ?

Selon les informations de plusieurs médias américains, dont CNN, Associated Press et le New York Times, le tueur de l'église de Sutherland Springs s'appelle Devin Patrick Kelly, un jeune homme âgé de 26 ans. Il a été retrouvé mort dans son véhicule, quelques minutes après avoir tué 26 personnes, en pleine messe. Devin Patrick Kelly avait servi dans l'US Air Force, a fait savoir une porte-parole des services de police. Il avait été jugé en cour martiale en 2012 pour deux chefs d'accusation de l'article 128 du Code uniforme de justice militaire, pour agression sur son épouse et pour des voies de fait sur leur enfant. Condamné à un an de prison militaire, dégradé au rang le plus bas, il a été libéré en 2014. Il a grandi dans un milieu aisé, et vivait dans la banlieue de New Braunfels, située dans l'Etat au Texas. Pour l'heure, ses motivations demeurent inconnues.

14:51 - Tueruie au Texas : plusieurs jeunes enfants et une femme enceinte de 8 mois parmi les victimes

L'Associated Press rapporte que Crystal Holcombe, une jeune femme enceinte de 8 mois, a été tuée dans l'attaque survenue à Sutherland Springs. Ses deux beaux-parents font aussi partie des victimes décédées. Les secours ont aussi identifié une fillette de 7 ans, Emily Ward, parmi les personnes tuées. Elle avait été transportée d'urgence à l'hôpital dans un état critique, mais a finalement succombé à ses blessures. Le corps de deux autres enfants ont été découverts dans l'église, ils avaient tous les deux 5 ans.

14:00 - Kelley, tueur de Suntherland Springs : des violences contre sa famille et contre des animaux

Si l'on sait que Devin Patrick Kelley a été condamné à un an de prison militaire pour avoir agressé sa femme et son enfant, le Washington Post nous apprend que le jeune homme avait aussi été accusé d'actes de maltraitance, de négligence et de cruauté envers les animaux, dans le compte d'El Paso, dans l'Etat du Colorado où il a vécu quelques temps. L'affaire avait alors été classée sans suites.

12:28 - Deux habitants ont poursuivi Devin Patrick Kelley après la tuerie de masse

Selon les informations de ABC, c'est un habitant de Sutherland Springs qui a fait fuir l'assaillant de l'église où il perpétrait son attentat. Après avoir entendu la fusillade, il serait sortie de chez lui, et armé d'un fusil, il aurait tiré plusieurs coups de feu qui ont poussé Devin Patrick Kelley à se diriger vers sa voiture. Sur ABC, un autre habitant, Johnnie Langendorff, a raconté la scène et comment il a pris par à une chasse à l'homme. "J'ai vu deux hommes échanger des coups de feu, dont l’un était un membre de notre communauté. [...] Je savais que lui était l’un des nôtres, donc, quand il s’est approché de ma voiture avec son arme et qu’il m’a briefé sur ce qu'il ce passait, je savais que je devais y aller", a-t-il expliqué. "On a accéléré, à 140 km/h, 150 km/h, jusqu'à ce qu'on le rattrape. Il a perdu la maîtrise de son véhicule, puis et tombé dans un fossé. nous sommes garés. [...] L’homme avec moi est sorti avec son fusil pointé vers lui, mais à partir de ce moment, il a arrêté de bouger, il n’est pas sorti de sa voiture". Les forces de police arriveront 5 minutes plus tard. Les autorités n'ont toujours pas indiqué si Devin Patrick Kelley s'était donné la mort ou s'il est décédé de ses blessures.

12:03 - Le tueur, Devin Patrick Kelley, n'avait pas le droit de porter une arme

Les médias américains indiquent que le jeune homme de 26 ans qui a perpétré la tuerie de masse dans l'église avait été limogé de l'armée dans des circonstances singulières : l'US Air Force a conclu à un limogeage "honteux", c'est à dire à un renvoi qui traduit un comportement indigne. Toute personne renvoyée de cette manière de l'armée américaine n'a plus le droit, par la suite, de porter une arme à feu.

Sutherland Springs - Le point sur ce qu'il s'est passé - Dimanche 5 novembre à 11h20 (heure locale), un jeune homme, âgé d'une vingtaine d'années, décrit comme un "homme blanc vêtu entièrement de noir", est entré dans la petite église "Baptist Church" de Sutherland Springs, un hameau de l'Etat du Texas, après avoir ouvert le feu depuis l'extérieur. Dans l'édifice, où des dizaines de personnes s'étaient réunies pour la messe, il a continué à tirer sur la foule avant qu'un habitant ne se jette sur lui pour lui prendre son fusil d'assaut. Le jeune homme a alors pris la fuite, rapporte les médias américains. Peu après, il sera retrouvé mort dans sa voiture. On ignore pour le moment s'il a été tué par un tiers ou bien s'il s'est lui-même donné la mort. Selon plusieurs médias américains, le tueur s'appellerait Devin Patrick Kelley.

"A ce stade, il y a 26 vies qui ont été perdues. Nous ne savons pas si ce bilan va s'aggraver ou pas", a déclaré le gouverneur de l'Etat, Greg Abbott, évoquant "la pire fusillade de masse dans l'histoire" du Texas. Parmi les victimes se trouvent de nombreux enfants, dont la fille du pasteur, âgée de 14 ans. Ce dernier était absent ce dimanche durant l'office où s'est produit le drame. L'enfant le plus jeune à avoir été tué n'avait que 5 ans.

Autour du même sujet

Annonces Google