Ariel Castro : un mystérieux suspect derrière les trois femmes séquestrées aux Etats-Unis

Amanda Berry, Gina DeJesus et Michele Knight avaient disparu il y a une dizaine d'années aux Etats-Unis. Elles viennent d'être retrouvées vivantes dans une maison de Cleveland. Le principal suspect : Ariel Castro.

[Mis à jour le 7 mai 2013] Ces trois femmes ont disparu il y a plus de 10 ans, aux Etats-Unis, dans un périmètre plutôt restreint de Cleveland. L'une en 2002, la suivante en 2003 et enfin la plus jeune en 2004. Michele Knight, Amanda Berry et Georgina (ou Gina) DeJesus (voir photo ci-dessous) avaient respectivement 21, 16 et 14 ans lorsqu'elles ont été vues pour la dernière fois. Miracle : ce lundi 6 mai, ces jeunes femmes ont été retrouvées, vivantes, dans une maison de Cleveland. Après une dizaine d'années de séquestration, elles ont réussi à retrouver la liberté. Dans un quartier résidentiel, réputé calme, un homme a entendu une femme qui criait et tentait de sortir d'une habitation.

Ce sauveur, Charles Ramsey, a expliqué aux médias sur place : "J'ai entendu un hurlement... Puis j'ai vu cette femme devenir folle et tenter de sortir de la maison. (...) Je suis allé jusqu'à l'entrée de la maison, et là elle a dit 'aidez-moi à sortir, je suis ici depuis longtemps'". Le voisin a défoncé le bas de la porte à coups de pieds, n'arrivant pas à l'ouvrir d'une autre manière. La jeune femme est alors sortie de la maison, en tenant une fillette dans ses bras. "Je suis Amanda Berry, j'ai été kidnappée et j'ai été portée disparue pendant 10 ans. Je suis libre maintenant", a-t-elle déclaré lors de son appel à la police (un extrait de cet appel dans la vidéo ci-dessous).

Dans la maison, quelques minutes plus tard, les policiers de Cleveland vont également découvrir les deux autres jeunes femmes : Gina DeJesus et Michele Knight. Dans la foulée, trois hommes sont arrêtés, trois suspects d'origine hispanique. Les faits se précisent : Amanda Berry a expliqué qu'elle avait été détenue par un certain Ariel Castro. Les enquêteurs américains refusent pour l'heure de confirmer ce nom. Mais ce serait bien ce chauffeur de bus et ses deux frères qui auraient été arrêtés après la libération des trois femmes. Les autorités confirment en tout cas que les trois suspects interpellés sont trois hommes âgés de 50, 52 et 54 ans et d'origine hispanique. Le Daily Mail diffuse la photo du principal suspect sur son site et croit savoir que le fils du principal suspect avait écrit un article sur la disparition de Gina DeJesus pour un titre de presse. 

Un voisinage sous le choc

A seulement quelques kilomètres de l'endroit où les trois filles ont été enlevées au début des années 2000, cette découverte est un véritable choc pour les riverains. Le chauffeur de bus suspecté est décrit par ses voisins comme un homme sympathique, qui recevait de temps en temps la visite de sa fille et de ses petits-enfants. Et Charles Ramsey, l'homme qui a aidé Amanda Berry à s'échapper, a même confié aux reporters qu'il connaissait Ariel Castro, avait déjà partagé un repas et écouté de la musique avec lui. Dans le voisinage, personne n'aurait soupçonné la présence de ces trois jeunes femmes et de cette fillette, qui est l'enfant qu'a Amanda Berry durant sa détention. L'AFP rapporte d'ailleurs ces propos de Charlie Czorb, un voisin, qui s'est déclaré abasourdi par cette découverte : "Ces filles étaient enfermées dans notre propre arrière-cour". Cette séquestration de longue durée n'est pas sans rappeler l'histoire de Natascha Kampusch ou l'affaire Josef Fritzl, en Autriche.

Michele Knight, la plus âgée des jeunes femmes, avait disparu à l'âge de 21 ans, le 23 août 2002. Les deux autres ont été portées disparues alors qu'elles n'étaient que des adolescentes : Amanda Berry avait été vue pour la dernière fois le 21 avril 2003, elle avait alors 16 ans et avait disparu à la sortie de son travail. Elle a eu un enfant durant sa captivité, une petite fille qui a aujourd'hui 6 ans, selon les autorités américaines. En 2004, c'est Gina DeJesus, alors âgée de 14 ans, qui avait disparue en rentrant de l'école. Les trois femmes semblent en bonne santé, selon les forces de l'ordre. Aujourd'hui, de nombreuses questions se posent : comment le ou les ravisseurs présumés ont-ils réussi à cacher ces femmes aussi longtemps ? Qui était au courant ? Qu'ont subi ces adolescentes, devenues femmes, durant ces dix années ?

femmes disparues
Amanda Berry (gauche) et Gina DeJesus. © FBI

EN VIDEO - Extrait de l'appel d'Amanda Berry à la police.


Etats-Unis