Mandela : apôtre de la violence en 1960, héros de la paix en 1990

Nelson Mandela est devenu un héros de la non-violence et de la réconciliation. Au début des années 1960, il était à la tête d'une branche militaire de l'ANC, prônant l'action armée.

Nelson Mandela est décédé jeudi 5 décembre 2013, des suites d'une maladie pulmonaire. Le monde entier rend hommage à cette icône de la paix, qui a mis un terme à l'Apartheid en Afrique du Sud, trois après être sorti de prison, dans laquelle il a passé 27 longues années. La force de Nelson Mandela est d'avoir su convaincre l'Afrique du Sud de s'engager dans un processus de réconciliation avec la minorité blanche, tout en appelant le pays à reconnaître les mêmes droits pour tous. Un message courageux et bienveillant qui lui vaudra le prix Nobel de la paix en 1993.

En 1960 pourtant, son combat pacifiste au sein de l'ANC (African National Congress) tourne court lorsque a lieu le massacre de Sharpeville. Le 21 mars, une manifestation de l'ANC contre les mesures de plus en plus racistes de l'Apartheid est violemment réprimée. La police tire sur la foule, faisant 69 morts, parmi lesquels 10 enfants. Les manifestations se multiplient en réaction à cet événement et le gouvernement déclare l'état d'urgence.

Nelson Mandela abandonne alors son pacifisme et participe à la création en 1961 du "fer de lance de la nation" (Umkhonto we Sizwe), la branche militaire de l'ANC, soutenue par le parti communiste d'Afrique du Sud. Nelson Mandela prend le haut-commandement du mouvement et organise des actes de sabotages entre 1961 et 1964. Nelson Mandela est alors convaincu que le pacifisme ne permettra pas au pays de sortir de l'Apartheid et considère la violence comme un "dernier recours". L'homme suivra une formation militaire an Algérie et appellera de plus en plus à la "révolution ouverte".

L'organisation est très rapidement considérée comme "terroriste" par le gouvernement. Nelson Mandela est arrêté et condamné pour complot visant à réaliser un coup d'Etat par usage de la force en 1962. 

Votre hommage

Article le plus lu : Chaînes, punitions, hygiène... Le calvaire des enfants Turpin : voir les actualités

Nelson Mandela / Prix Nobel

Annonces Google