Kate Middleton seins nus en photos : Closer échappe à son procès

PHOTOS KATE MIDDLETON SEINS NUS - Le procès dans l'affaire des photos de Kate Middleton seins nus, volées puis publiées dans le magazine people Closer en 2012, qui devait avoir lieu aujourd'hui, est reporté.

[Mis à jour le 4 juillet 2017, à 11h10] Les photos de Kate Middleton seins nus publiées dans Closer n'ont pas fini de faire parler d'elles. Les clichés avaient été pris durant les vacances de Kate Middleton et son époux le prince William dans le sud de la France et publiées dans le magazine people français le 14 septembre 2012. La princesse y figurait seins nus sous le soleil de Provence. De quoi provoquer la colère de la famille royale et une vive indignation en Grande-Bretagne. A l'époque, le prince William avait parlé de faits "particulièrement douloureux, car ils nous rappellent le harcèlement à l'origine du décès de ma mère, Diana". Cette dernière est morte à Paris en 1997 après une course-poursuite avec des paparazzis.

Le tribunal correctionnel de Nanterre, qui devait se prononcer définitivement ce mardi 4 juillet sur cette affaire, va reporter sa décision à septembre, selon une source judiciaire. Une nouvelle date de jugement sera annoncée aujourd'hui à l'audience. Lors de l'ouverture du Procès, le couple avait demandé via la voix de leur avocat 1,5 million d'euros de dommages et intérêts à Closer. Le procureur avait requis des amendes "très significatives" contre Laurence Pieau et Ernesto Mauri, directrice de publication et directeur de rédaction du célèbre magazine people Français. Il avait fait de même contre deux photographes d'une agence parisienne soupçonnés d'avoir pris ces photos.

Le 17 septembre 2012, les images étaient reprises dans d'autres médias dans le monde. Kate et son époux le prince William avaient pourtant déposé plainte au pénal le jour même contre le magazine people, plainte qui s'ajoutait à une procédure civile lancée le vendredi précédent. La justice française avait vite tranché : la cession et toute nouvelle diffusion des photos seins nus de Kate Middleton étaient désormais interdites. Cela n'a pas arrêté certains titres de presse qui ont malgré tout décidé de diffuser les clichés volés par les paparazzi.

Certains médias avaient d'ailleurs eu le temps de reproduire les photos de Closer avant cette décision du tribunal de Nanterre. Le journal irlandais Irish Daily Star a ainsi publié quelques photos de Kate à moitié nue dans son édition du vendredi 15 septembre.

L'hebdomadaire italien Chi allait plus loin en publiant 38 pages de clichés avec une Une des plus racoleuses, titrant "Scandale à la cour : la reine est nue !". Chi appartient au même groupe de presse que le magazine Closer : Arnoldo Mondadori, détenu par Silvio Berlusconi. C'est d'ailleurs la fille de l'ancien chef du gouvernement italien qui est responsable de la maison d'édition. Selon le directeur de la publication, Alfonso Signorini, "il s'agit d'une édition exceptionnelle dans la mesure où il montre la vie quotidienne d'un jeune couple moderne et amoureux dans son aspect le plus naturel. [...] Cette publication est dans la droite ligne d'une conception moderne de la monarchie". 

kate nue1
Chi magazine et Closer © AFP

EN VIDEO : A Rome, le magazine Chi qui fait sa Une sur Kate Middleton intrigue les badauds.

Article le plus lu : Attentats de Barcelone et Cambrils : 26 Français blessés : voir les actualités

France / Kate Middleton