La politique

Femme plutôt classée à gauche, Carla Bruni, ici entourée du staff de l'Elysée en 2009, a aussi tourné le dos à ses convictions politiques. "Je ne me sens plus vraiment de gauche", déclarait-elle en 2011. Moins engagée, moins bavarde, moins provocatrice, il semble évident que les responsabilités de Première dame l'ont obligée à changer.
©  AFP PHOTO POOL / ERIC FEFERBERG

Suggestions de contenus