Brigitte Macron - Trogneux : la femme d'Emmanuel Macron cache encore bien des secrets

BRIGITTE MACRON - Emmanuel Macron et sa femme Brigitte Trogneux sont devenus le couple de cette élection présidentielle. Derrière les tentatives de transparence, certains secrets demeurent...

[Mis à jour le 25 mars 2017 à 13h30] La question, posée par une enfant au candidat de En Marche!, ne manquait pas de panache. Emmanuel Macron a répondu aux questions d'une classe d'enfants âgés de 8 à 12 ans dans l'émission "Candidats au tableau !", diffusée sur C8 ce dimanche soir. Et quand la jeune Floraline lui a demandé tout de go si "ça ne [lui] manque pas d'être père", celui qui est marié depuis dix ans à Brigitte Trogneux, une femme de 20 ans de plus que lui, ne s'est pas démonté. "C'est un choix que j'ai fait. Brigitte, qui est ma femme, elle avait trois enfants, y en a qui étaient grands quand je l'ai connu, y en a qui étaient plus petits", a soufflé Emmanuel Macron, de la manière la plus détachée qui soit.

Le candidat à la présidentielle admet qu'avec Brigitte Macron, ils se sont "posés la question". Mais, ils ont vite trouvé la réponse : "J'ai considéré que le plus important était que l'on élève bien les enfants, qu'on les aime", a conclu Emmanuel Macron. Et sans cacher en rien sa situation familiale de "jeune grand-père", il a lancé aux élèves : "J'ai sept petits-enfants !". Façon d'assumer la situation particulière de son couple avec Brigitte Macron, en estimant aussi qu'il y a "plein de familles différentes aujourd'hui". Avec ces nouvelles déclarations, Emmanuel Macron lève encore un coin du voile sur sa vie de couple et sur son épouse, Brigitte Macron, qui reste encore très mystérieuse pour des millions de Français.

Qui est cette femme qui pourrait bien devenir Première dame en 2017 ? Quel parcours Brigitte Macron a-t-elle eu avant sa rencontre avec son ambitieux amant ? Qu'est-ce qui fait de ce duo un couple "pas tout à fait normal" selon les termes d'Emmanuel Macron lui-même, lors de son mariage en 2007 ? Et surtout quel est le rôle de Brigitte Macron dans la campagne de son mari aujourd'hui ?

Age de Brigitte Macron

L'attrait pour le couple Macron tient sans doute à un facteur particulièrement trivial : Emmanuel Macron partage depuis une vingtaine d'années la vie d'une femme qui est de plus de 20 ans son aînée, qui fut sa prof de théâtre quand il était lycéen et qui est déjà mère de trois enfants et grand-mère de sept petits-enfants. Il faut bien le dire, l'âge de Brigitte Macron et surtout l'écart générationnel avec son mari (elle a 63 ans, il en a 39) intriguent et fascinent depuis que l'ex-ministre de l'Economie s'est envolé dans les sondages. Brigitte Macron serait d'ailleurs la première à le regretter. Interrogée sur sur Public Sénat à la mi-octobre 2016, Isa Veyrat-Masson, directrice de recherche au CNRS et spécialiste de la communication politique, a révélé cette confidence de la femme d'Emmanuel Macron : "Brigitte Macron m'a dit que la seule chose qui intéresse les journalistes, c'est son âge" a-t-elle déclaré sur le plateau de "Déshabillons-les". Des propos réitérés par Brigitte Macron elle-même dans le livre "Les Macron" : elle déplo­re effectivement que leur seul écart d'âge intéresse les médias. "On ne se vit pas dans la différence ", affirme-t-elle.

Dans un autre livre, "Emma­nuel Macron en marche vers l'Élysée", de Nico­las Pris­sette, paru chez Plon début novembre, une proche rapporte d'ailleurs des propos assez alarmiste de Brigitte Trogneux sur cette question d'âge. "Il faut qu'il y aille en 2017 parce qu'en 2022, son problème ce sera ma gueule", aurait-elle déclaré avec une certaine gouaille. Une dose d'humour qui reflète une vraie inquiétude : en 2022, Brigitte Macron aura 68 ans. Et de curiosité, son âge pourrait alors devenir un problème, voire un handicap pour son mari. Dans Paris Match, elle a déjà évoqué la gêne que pouvait provoquer cet écart d'âge jusque chez leurs proches. "Mes parents, déjà âgés, ne voulaient pas trop savoir", indiquait-elle à l'hebdomadaire. "Quant à moi, les différences d'âge j'y étais habituée depuis l'enfance. L'essentiel était de préserver les miens, qui ont accepté ces bouleversements. Le reste, c'est de l'écume". Sa fille Tiphaine Auzière, très proche d'Emmanuel Macron, évacue le sujet dans "Les Macron" : "A aucun moment on n'au­rait pu avoir ce sentiment que ma mère avait quatre enfants". Et comme pour montrer que la doyenne du couple n'a pas l'ascendant sur son cadet, la belle-fille du candidat lâche que Brigitte, comme Emmanuel Macron, sont tous les deux de vrais "chefs de famille".

Photo de Brigitte Trogneux femme d'Emmanuel Macron
Brigitte Trogneux, la femme d'Emmanuel Macron, photographiée en juin 2015 à l'Elysée. L'une des rares photos d'elle à l'époque. © SIPA PRESSE

Brigitte Trogneux jeune

Elle le rappelle d'ailleurs souvent de manière subliminale : Brigitte Macron, née Trogneux le 13 avril 1953,  a aussi été jeune. Et son ami, l'écrivain Philippe Besson, l'écrivait directement dans un article de VSD, en septembre 2016, comme pour rétablir certaines vérités. Premier enseignement de ce papier au long cours : Brigitte Macron se considère comme ayant été "gâtée" par la vie dès son plus jeune âge. Matériellement s'entend. Grandissant dans une famille plutôt aisée (son père était directeur d'une usine de chocolat picarde et sa mère à la tête de plusieurs magasins), elle n'était privée de rien. Mais elle était néanmoins la "petite dernière" d'une fratrie de six enfants. De quoi souffrir d'un cruel manque d'amour pour celle qui a indiqué à son confident avoir souffert d'"une fêlure existentielle" et avoir "été une adolescente en souffrance". C'est sans doute ce qui la conduira à se raccrocher très tôt à la littérature, avec un goût prononcé pour la noirceur de Maupassant ou la subversion de Don Juan.

De cette "fêlure", Brigitte Macron va très vite tirer un besoin intense de fonder une famille et un "puissant désir de maternité". Mariée à 20 ans à André-Louis Auzière, un banquier, Brigitte Macron, est déjà mère de trois enfants au début des années 1980. Sébastien, Laurence et Tiphaine sont devenus respectivement ingénieur, cardiologue et avocate. Elle entretient avec eux une relation très forte : "J'ai le besoin viscéral de parler à mes deux filles tous les jours, un peu moins souvent à Sébastien", confiait-elle récemment à Paris Match. Brigitte Auzière aurait pu rester cette mère de famille comblée, mais une rencontre va tout faire basculer.

Brigitte Trogneux, prof d'Emmanuel Macron

Quand on évoque Brigitte Trogneux et Emmanuel Macron, une première question vient inévitablement à l'esprit : comment une telle relation a pu se nouer entre une prof et un élève, de plus de 20 ans son cadet ? L'idylle est avant tout présentée comme celle de "deux intellos" qui se sont immédiatement impressionnés l'un et l'autre "et ne se sont plus jamais quittés". Emmanuel Macron a rencontré Brigitte Trogneux (ou Auzière à l'époque) au lycée La Providence, lycée privé catholique d'Amiens fondé par les jésuites. Elle était alors professeur de français. Mais, contrairement à ce que raconte la légende, Emmanuel Macron n'a jamais été son élève comme l'indiquent Caroline Derrien et Candice Nedelec dans "Les Macron" (Fayard). C'est sa fille, Laurence, qui lui parlera la première de ce "fou" qui "sait tout sur tout", raconte le livre. Brigitte Macron se souvient aussi dans Paris Match de ses "collègues [qui] ne parlaient que de lui". Très vite intriguée par ce "petit génie" qu'on lui décrit, elle lui proposera un cours de théâtre.

C'est dans le club de théâtre que Brigitte Trogneux animait qu'ils ont craqué l'un pour l'autre. La première véritable rencontre a lieu alors que le jeune Emmanuel Macron, élève de troisième d'un établissement "bourgeois" d'Amiens, monte sur scène pour une adaptation de Jacques et son Maître de Kundera. Immédiatement, il "crève les planches". Brigitte Auzière sera tout de suite frappée par son intelligence et son talent. Le 21 novembre 2016, France 3 a diffusé un documentaire comprenant des images de cette époque. Une vidéo, dénichée dans les archives du lycée La Providence montre le jeune Emmanuel Macron, jouant l'épouvantail devant Brigitte Trogneux. L'extrait vaut son pesant d'or. On y voit le jeune lycéen, fougueux et exalté, sous les yeux charmés de sa professeure. Le point de départ d'une longue histoire d'amour entre le futur candidat à la présidentielle 2017 et l'enseignante.



Selon les propos rapportés dans "Les Macron", Brigitte Trogneux n'a pourtant jamais considéré Emmanuel Macron comme "son élève". Pour éviter toute confusion, elle précise même qu'elle n'a jamais eu de relation charnelle lorsque son futur mari était mineur... Mais dans plusieurs interview elle a expliqué comment elle était tombée sous le charme. "Il a pris un grand ascendant sur moi", raconte notamment Brigitte Macron dans Match. Car Emmanuel Macron affiche très tôt un profil de surdoué. Le Parisien, qui est allé en son temps interroger des camarades de classe de l'ancien ministre, écrit que la prof de théâtre a été immédiatement impressionnée par son élève : "En classe, elle le citait tout le temps en exemple. Elle était totalement subjuguée par ses talents d'écriture. [...] Il écrivait tout le temps des poèmes et elle les lisait devant tout le monde".

Emmanuel Macron, le charmeur charmé

On l'aura presque oublié, mais l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée, propulsé à 36 ans ministre de l'Economie et à 38 ans candidat à l'élection présidentielle, est si "brillant" qu'il semble depuis toujours faire l'unanimité. Ses collaborateurs parlent de lui dans la presse comme d'un homme "charmeur", "séducteur" et d'une éloquence rare. Surnommé d'après le Monde le "Mozart de l'Elysée" quand il était encore conseiller de François Hollande au Palais, Emmanuel Macron serait un expert en économie, doublé d'un homme de lettres et d'un excellent pianiste (il a reçu le troisième prix du conservatoire d'Amiens pour ses talents au piano). Il danserait même le tango avec brio, écrit le quotidien du soir. De quoi attirer quelques conquêtes...

Mais le jeune Macron est tout aussi charmant que charmé quand la rencontre a lieu. Brigitte Trogneux est en effet "de ces profs dont les élèves se souviennent longtemps, parce qu'elle leur a donné le goût de la littérature", écrivait L'Express il y a quelques années dans un des premiers articles consacrés à l'épouse de l'ex-ministre, rapportant les propos d'un de ses collègues. Dans un autre plus récent, l'hebdo cite le directeur de l'établissement où Brigitte Trogneux a enseigné, à Paris, jusqu'en 2015. Et ce dernier ne tarit pas d'éloges sur l'enseignante : "une prof exceptionnelle", "attachée à obtenir de chaque élève le meilleur de lui-même", "une femme d'une culture inouïe"... L'Express indique par ailleurs que ses élèves ont également gardé un très bon souvenir d'elle. Pas tant, sans doute, qu'Emmanuel Macron lui-même... Unis par l'amour de la littérature et du théâtre, Brigitte Auzières et Emmanuel Macron resteront dorénavant soudés.

Brigitte Trogneux et Emmanuel Macron séparés

Si Emmanuel Macron a réussi à séduire la professeur de français, il a toutefois dû se battre pour vivre pleinement son amour. Comme le rapporte Le Monde, les parents d'Emmanuel Macron, à l'époque âgé de 16 ans, étaient contre cette relation qu'ils imaginaient néfaste pour leur fils. Les deux médecins ont alors décidé de l'éloigner d'Amiens et de l'envoyer finir sa scolarité à Paris. Emmanuel Macron a tout de même pu compter sur le soutien de Germaine, sa grand-mère, ancienne principale de collège. C'est elle qui l'a aidé à trouver un logement dans la capitale afin qu'il puisse intégrer le prestigieux lycée Henri-IV en terminale.

"Quoi que vous fassiez, je vous épouserai", aurait alors promis le jeune homme romantique à la femme de sa vie. Et il le fera. Après plusieurs années de douloureuse séparation, le couple finira par se retrouver. Entre temps, Brigitte Auzière est redevenue Trogneux, cet amour pour son élève ayant "tout emporté". "L'amour a tout emporté sur son passage et m'a conduite au divorce. Impossible de lui résister", a-t-elle déjà confié. Le duo ne met pas longtemps à se souder de nouveau. Dans les prestigieuses écoles de Sciences Po et de l'ENA, Emmanuel Macron est de nouveau en couple avec cette femme plus âgée et laisse de côté le qu'en-dira-t-on. Mais si l'exil forcé n'a pas réussi à désespérer Emmanuel Macron de retrouver Brigitte Trogneux, il en garde néanmoins un souvenir amer, "une blessure", comme le confie Aurélien Lechevallier, l'un des premiers amis parisiens du candidat.

Mariage : Brigitte Trogneux devient Madame Macron

Le mariage aura lieu au Touquet en 2007, en présence notamment de l'ancien Premier ministre Michel Rocard. Emmanuel Macron épouse alors "une emmerdeuse, en connaissance de cause", indique Brigitte Macron elle-même, dans ses confidences à Philippe Besson pour VSD. Dans le documentaire "Emmanuel Macron, la stratégie du météore", diffusé sur France 3 le 21 novembre 2016, des images du mariage entre Emmanuel Macron et Brigitte Trogneux sont aussi dévoilées. On y voit Emmanuel Macron remercier ses invités d'être là pour les "accompagner dans ce moment". Puis il souligne que chacun des convives "a été le témoin, au cours de ces 13 dernières années, de ce que [le couple] a vécu. Et que chacun a "accepté" et contribuer à faire du couple ce qu'il est devenu : "c'est à dire peut être quelque chose de pas tout à fait commun, un couple pas tout à fait normal -même si je n'aime pas beaucoup cet adjectif (rires)-, mais un couple qui existe".



Depuis, les détails de la vie de couple ont été révélés au compte-gouttes. A Paris, quand il est encore ministre, Emmanuel Macron et Brigitte Trogneux habitent un appartement de fonction fourni par le ministère. En octobre 2015, on apprend que le ministre de l'Economie prévoit d'ailleurs de vendre un bel appartement de 85 m² en plein XVe arrondissement, estimé à près d'un million d'euros, pour s'installer dans un logement plus petit avec sa femme.

Le couple vient aussi régulièrement se ressourcer au Touquet. Il "habite une villa dans l'avenue Saint-Jean avec sa femme", raconte le conseiller municipal de la cité nordiste Jacques Coyot, en parlant d'Emmanuel Macron, dans La Voix du Nord. "D'ailleurs, c'est là qu'il vote". Ces week-ends se partagent en famille, abonde l'Express. "Quand il dit qu'il va rejoindre ses petits-enfants en week-end, le trentenaire ne parle pas de ses enfants en bas âge, mais bien de ses petits-enfants. En réalité, ceux de sa femme, vingt ans de plus que lui et mère de trois grands adultes", écrit l'hebdo. En épousant Brigitte Trogneux, comme le révèle Closer, Emmanuel Macron a en effet intégré une famille recomposée déjà riche.

Photo de VSD montrant Emmanuel Macron et Brigitte Trogneux
Une photo d'Emmanuel Macron et sa femme Brigitte Trogneux, publiée en une de VSD en mars 2015. © Capture VSD

Pas d'enfant pour Emmanuel et Brigitte Macron

Les confidences très personnelles distillées par les proches du couple vont d'ailleurs très loin au sujet des enfants. On apprend ainsi dans Challenges qu'Emmanuel Macron n'a jamais souffert d'épouser une quinquagénaire et a choisi depuis longtemps de ne pas avoir d'enfant lui-même, pour se concentrer sur sa carrière. Les trois enfants et les sept petits-enfants de Brigitte Trogneux seront donc, en quelque sorte, les siens. Et Emmanuel Macron sera un grand-père trentenaire.

Début 2015, quand la loi Macron a été adoptée, une anecdote a d'ailleurs été rapportée par Closer. L'ex-ministre de l'Economie a organisé un pot à Bercy après le long et douloureux marathon législatif (qui s'est soldé par le 49.3) pour remercier les membres de son cabinet pour leur travail. Parmi les invités : Brigitte Trogneux, mais aussi ses petits-enfants. Ces derniers "gambadaient parmi la trentaine de convives". De quoi mettre l'ambiance dans les locaux très austères du ministère des Finances. Dans Paris Match le 14 avril, une photo de l'album de famille du couple est publiée. On y voit Emmanuel Macron donner le biberon au dernier né de ses "petits-enfants par alliance".

Brigitte Macron et la politique

Mais passés les week-ends en famille, quelle place et surtout quel rôle pour Brigitte Trogneux dans la vie de l'homme politique ? La femme d'Emmanuel Macron s'est mise en disponibilité de l'Education nationale en 2015 pour se consacrer à son homme et travailler, à Bercy puis en dehors, bénévolement. "Sans cela, je ne le verrai jamais", a-t-elle avoué à Paris Match. Le magazine avait consacré un reportage au jeune ministre, juste après l'adoption de la loi sur la croissance, communément appelée par son nom. On y découvrait que Brigitte Trogneux s'était installée avec son époux dans les appartements de fonction du ministère de l'Economie durant les très longs débats parlementaires.

Pour autant, qu'on ne s'y trompe pas : Brigitte Trogneux n'aurait jamais rêvé de voir son mari devenir ministre ni même candidat à la présidentielle. Closer révèle qu'en août 2014, quand Emmanuel Macron reçoit un coup de fil de l'Elysée pour lui proposer la place de Montebourg, à leur retour de vacances en Californie, la prof reste dubitative. Brigitte Macron n'a d'ailleurs pas totalement renoncé aux anciennes vies de son mari... "C'est un philosophe, un acteur devenu banquier, un écrivain qui n'a encore rien publié. Et moi, je garde ses manuscrits", confie-t-elle à Paris Match. C'est qu'Emmanuel Macron n'a pas toujours aspiré à se lancer en politique. Le livre "Emmanuel Macron, le banquier qui voulait être roi" (éditions de l'Archipel) révèle en effet qu'il avait d'abord pensé à une carrière d'acteur. "Il s'est inscrit à la classe libre du cours Florent et passe même des castings, dont un pour un film avec Jean-Pierre Marielle. Mais il n'est pas pris", écrit l'auteur François-Xavier Bourmaud.

Brigitte Trogneux, qui a une conception bien à elle de la politique ("un monde de brutes"), a donc cessé d'enseigner avant tout pour lui offrir "des moments de répit" et pour qu'il garde "sa joie de vivre" selon l'Express... Une version des faits confirmée par l'intéressée dans Match le 14 avril 2016. Brigitte Macron y décrit la politique comme un monde "impitoyable", l'obligeant à "faire le maximum pour protéger" son époux... Ce qui ne l'empêche pas d'y mettre un orteil dans des moments d'égarement...

Quel rôle pour Brigitte Macron ?

Brigitte Macron serait en effet d'uen grande influence sur son mari. Dans l'ouvrage "Les Macron", sorti le 8 mars 2017 chez Fayard, les journalistes Caroline Derrien (VSD) et Candice Nedelec (Gala) ont livré de nombreuses confidences intimes sur le couple, citations de Brigitte Macron à l'appui. Mais elles se sont surtout interrogées sur l'influence de l'épouse du candidat, et estiment qu'elle aurait un "rôle secret" dans la campagne. Un rôle flou qu'on peut résumer en quelques termes :

Omniprésente. Dès 2015, Paris Match constatait déjà que la femme d'Emmanuel Macron était "très présente" et livrait une confession d'un des proches du couple : "c'est une vraie histoire d'amour" entre eux. Histoire qui déborderait donc, inévitablement, sur le terrain politique. De fait, Brigitte Trogneux a toujours été aux côtés de son époux lors de ses déplacements de ministre. Elle a participé avec lui au lancement de son aventure politique, concrétisée par la mise en mouvement de "En Marche !" et a aussi été en première ligne, lors de la démission d'Emmanuel Macron à la fin de l'été 2016. Elle sera présente aussi lors de l'annonce de sa candidature à la présidentielle le 16 novembre de la même année, comme lors de ses déplacements de campagne depuis, par exemple à Versailles en décembre, à Lille le 15 janvier dernier ou lors de son grand meeting de campagne à Lyon en février 2017. "Elle a estimé qu'être à ses côtés était la meilleure façon de préserver leur vie à deux", résume Richard Ferrand, le secrétaire général d'En Marche !

Relectrice. Mais la femme d'Emmanuel Macron n'est pas qu'un soutien moral. Elle "relit" ses discours et "conseille" son mari même si elle "n'écrit pas", confiait récemment l'entourage de l'ancien ministre de l'Economie aux Echos. Selon Gala, Brigitte Macron a été jusqu'à apporter sa contribution à la déclaration de candidature de son mari à la présidentielle, le 16 novembre 2016, à quelques jours à peine des primaires de la droite. Forte de son expérience de prof de français, la femme d'Emmanuel Macron aurait soigneusement relu, "comme à son habitude", le discours d'une vingtaine de minutes qu'il a prononcé dans un centre d'apprentissage de Bobigny. Le couple aurait peaufiné la moindre phrase jusqu'à tard, pesant chaque mot. "Si moi je ne comprends pas, personne ne comprendra !", lancerait-elle parfois au candidat, comme l'écrivent les journalistes Caroline Derrien et Candice Nedelec dans "Les Macron".

Conseillère. D'après Paris Match, Brigitte Macron gère aussi partiellement l'agenda personnel du candidat. "Elle n'intervient pas plus dans son organigramme que pour l'organisation de ses déplacements de campagne", écrit le magazine. Une information que le député Richard Ferrand, devenu le bras droit d'Emmanuel Macron, a confirmé à l'Obs : "Elle gère son agenda personnel". Mais la femme de l'ancien ministre aurait surtout un rôle d'oreille attentive et de conseillère. "Il ne fait rien sans lui demander son avis. Du recrutement d'un collaborateur au choix d'un costume ou d'une coupe de cheveux", confiait récemment un intime à l'hebdo. Brigitte Macron serait la seule à pouvoir dire la vérité sans retenue à Emmanuel Macron. Au point qu'elle joue parfois un rôle d'émissaire. "Quand tu as quelque chose à dire à Emmanuel, passe par Brigitte", aurait par exemple conseillé le sénateur de la Côte-d'Or François Patriat à un élu socialiste, selon l'ouvrage "Les Macron".

Mécène. Au moment où va éclater l'affaire Penelope Fillon, début 2017, Richard Ferrand se sentira obligé de préciser, sur LCI, que Brigitte Macron participait effectivement à quelques réunions, mais qu'elle était "bénévole". En matière d'argent d'ailleurs, l'épouse d'Emmanuel Macron doit plutôt payer de sa personne, au sens strict. Car Brigitte Macron serait depuis la fin janvier la seule source de revenu du couple. Depuis qu'Emmanuel Macron a quitté Bercy, ses seuls subsides proviendraient de la vente de ses livres. Autant dire de bien peu de choses... Alors, selon un article de l'Obs publié début 2017, ce sont les revenus d'ex-prof de français de Brigitte Macron, soit 17 200 euros de janvier à août 2016, ainsi que 36 200 euros de reve­nus fonciers, qui feraient vivre le couple.

Première dame ? Sur RTL le 3 mars 2017, Emmanuel Macron a tenu à évoquer la place qu'occupera sa femme Brigitte à l'Elysée s'il l'emportait en mai prochain. S'il était le vainqueur de l'élection présidentielle, alors Brigitte Macron aurait bien "un rôle" lors du prochain quinquennat. Mais "elle ne sera pas rémunérée par la République", a précisé le candidat de En marche!. Le programme d'Emmanuel Macron dévoilé la veille, il s'agissait aussi pour lui de clarifier la situation après la publication des bonnes feuilles du livre "Les Macron", paru lui aussi début mars. Brigitte Macron "aura un rôle", a explicité le candidat. "Elle ne sera pas cachée, parce qu'elle partage ma vie, parce que son avis est important, et parce que la fonction présidentielle emporte quelque chose qui a une dimension personnelle", s'est justifié Emmanuel Macron, qui a par ailleurs proposé une moralisation de la vie publique avec la fin de l'embauche des conjoints des élus dans son projet. 
Brigitte Macron s'est déjà exprimée sur ce rôle de Première dame. Et elle le verrait bien comme un sacerdoce pour l'éducation. "C'est anormal de laisser une frange de la population sans espoir", confiait-elle à Paris Match en novembre. "Comme enseignante, je connais bien les jeunes, il est essentiel de les considérer. Mon combat sera sur l'éducation, afin de leur offrir autre chose que la cage d'escalier. Si on les abandonne au bord du chemin, ça explosera". Emmanuel Macron a eu lui aussi à s'exprimer sur le rôle que pourrait jouer sa femme à l'Elysée en cas de victoire en mai prochain. "Son rôle, c'est elle qui le déterminera, dans le respect des règles de la République, c'est comme ça que notre couple a toujours fonctionné", a-t-il répondu sur TF1, en décembre dernier.

Brigitte Macron et les rumeurs

Brigitte Macron semble donc avoir un rôle politique, même minime. Ce qui place non plus Emmanuel Macron seul, mais le couple lui-même dans le collimateur de ses adversaires. Alors qu'il s'apprêtait à se déclarer candidat à la présidentielle au début du mois de novembre 2016, Emmanuel Macron a notamment évoqué des rumeurs qui circulaient à son sujet, dans un entretien pourtant très politique à Mediapart. L'ancien ministre, alors quasi-candidat à la présidentielle 2017, a assuré ne pas avoir de "double vie" et a dit tenir "plus que tout à [s]a vie familiale et à [s]a vie mari­tale". Le tout en soulignant la souffrance que ces bruits de couloirs pouvaient provoquer chez ses proches. Au centre de cette déclaration peu habituelle venant d'un homme politique : une rumeur portant sur la pseudo-homosexualité de Macron. Et Emmanuel Macron ne serait pas dupe quant à son origine : celle-ci aurait été lancée dans les déjeuners parisien par des ennemis du jeune impétrant.

Un ami du couple, François Berléand, s'est également exprimé très directement sur cette sombre rumeur dans les pages de Gala le 24 novembre 2016. Le comédien décrit un dîner lors duquel Emmanuel Macron aurait clairement évoqué ces bruits laissant entendre qu'il aurait "une relation avec un homme". "Brigitte sait tout de moi, je ne vois pas comment je pourrais avoir une vie parallèle", aurait lancé le trentenaire à son ami, avec beaucoup de "naturel". Dans le même magazine, l'animateur Bernard Montiel a donné lui aussi sa version des rumeurs : "Elle trouve les rumeurs sur son mari déso­lantes, je lui ai raconté l'ex­pé­rience que j'ai vécue voilà bien des années aux côtés de mon amie Isabelle Adjani, à propos de l'in­fon­dée rumeur sur sa mala­die".

Mais Emmanuel Macron a fini par crever l'abcès lui-même, plus explicitement encore, le 6 février 2017. Lors d'une apparition surprise auprès de ses supporters réunis à Bobino, à Paris, le candidat a décidé de désamorcer la rumeur en usant de l'humour. "Si dans les dîners en ville, si dans les boucles de mails, on vous dit que j'ai une double vie avec Mathieu Gallet ou qui que ce soit d'autre, c'est mon hologramme qui soudain m'a échappé, mais ça ne peut pas être moi !", a lâché le candidat, en référence à l'hologramme utilisé par Jean-Luc Mélenchon le week-end précédent. Derrière l'air détaché, la référence à Mathieu Gallet, n'était pas anodine, loin s'en faut. C'est avec le PDG de Radio France que, précisément, la rumeur prêtait une relation à Emmanuel Macron...

Les rumeurs, les attaques et, au-delà, l’hyper-médiatisation, pèsent manifestement sur Brigitte Macron. Dans Paris Match le 24 novembre 2016, elle reconnaissait "ne plus prendre le RER et ne pas naviguer sur Internet ni sur les réseaux sociaux afin de ne pas souffrir inutilement". Lors du meeting de Lyon le 4 février 2017, alors qu'Emmanuel Macron plaisantait sur l'infidélité amoureuse dans son discours, on a pu voir une épouse crispée sur les caméras de BFMTV.

Brigitte Macron toujours sur la photo

Car Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Trogneux sont devenus, en seulement deux ans, un objet médiatique de premier ordre, jusqu'à faire la couverture - à quatre reprises en 10 mois - de Paris Match (lire ci-dessous). Une médiatisation totalement involontaire et désintéressée ? Rien n'est moins sur. Brigitte Macron s'est manifestement fait une raison sur la carrière politique de son mari et sur leur exposition. La presse people remarque qu'en quelques mois, entre 2014 et 2015, elle a changé de coupe de cheveux et travaillé sa garde robe, portant régulièrement des créations de couturiers.

L'évolution est notable en matière de photographie. Respectant l'adage selon lequel il faut vivre caché pour être heureux, la femme du l'ex-ministre a d'abord évité les flashs et n'a accepté d'apparaître publiquement aux côtés de son époux qu'une poignée de fois jusqu'à la rentrée 2015 : lors du dîner officiel organisé à l'Elysée pour la visite officiel du roi d'Espagne Felipe VI le mardi 2 juin 2015, lors d'un défilé de la maison Dior aux côtés d'Anne Gravoin, lors des cérémonies du 14 juillet et enfin lors d'une décoration de Michel Rocard - un ami du couple - en octobre, à l'Elysée.

Photo de Brigitte Macron Trogneux et de son mari à l'Elysée
Photo de Brigitte Macron et Emmanuel Macron à l'Elysée lors de la visite du couple royal espagnol. © SIPA PRESSE
Photo de Brigitte et Emmanuel Macron le 14 juillet 2015.
Photo de Brigitte et Emmanuel Macron le 14 juillet 2015. © THIERRY ORBAN/POOL/SIPA

Puis en janvier 2016, les choses se sont accélérées. Entre une sortie très remarquée au théâtre Héber­tot, une autre au défilé Louis Vuitton aux côtés de Bernard Arnault, un dîner d'Etat à l'Elysée pour accueillir le roi et la reine des Pays Bas, ou encore une visite détendue au salon du livre, lors duquel le couple a croisé, entre autres, le blogueur Cyprien, tout est soudain devenu bon pour photographier "Mme Macron". D'abord timide, "Bibi", devenue selon ses propres termes la "présidente du fan club de son mari", a petit à petit intégré pleinement son statut de "femme de" convoitée par la presse, sortant bien souvent la carte people de sa poche. C'était par exemple le cas lors des 88 ans de Line Renaud, en juillet 2016, où Emmanuel Macron et son épouse étaient présents. Le couple a été photographié au milieu de Vanessa Paradis, Muriel Robin, Stéphane Bern, mais aussi Johnny et Laeticia Hallyday, tout sourire, devant le gâteau orné de bougies. Une photo qui, encore une fois, aura fait jaser dans le Landerneau politique.

Brigitte Trogneux est encore aujourd'hui photographiée et interrogée (comme ici) en de nombreuses occasions. Ce fut le cas lors du lancement du mouvement "En marche !" au printemps 2016, lors de la passation de pouvoirs entre Emmanuel Macron et Michel Sapin à Bercy l'été suivant, lors de la déambulation du couple, "libre", à Montmartre, quelques jours plus tard (voir les photos ci-dessous)... C'est toujours le cas ou presque lors des déplacements de son mari. En marge de son premier meeting de campagne à Strasbourg, le 4 octobre 2016, Brigitte Macron estimait ainsi que sa place était "aux côtés de [s]on mari". Elle était encore là à Lyon, le 4 février 2017, pour le grand meeting de campagne d'Emmanuel Macron.

Photo de Brigitte Macron et de son époux en septembre 2016 à Montmartre
Photo de Brigitte Macron et de son époux en septembre 2016 à Montmartre, juste après sa démission. © WILLIAM ABENHAIM/SIPA

Plus récemment encore, Brigitte Macron a fait une apparition remarquée lors du meeting du leader d'En Marche! à Paris, le 8 mars 2017. Le meeting, qui a eu lieu au théâtre Antoine à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, était d'ailleurs intitulé "Elles Marchent!" et devait démontrer que le candidat à la présidentielle était un "féministe" engagé. Cette fois, Brigitte Macron est montée sur scène, a embrassé son candidat de mari sur la bouche et a même pris la parole devant des supporters en liesse. Tandis qu'Emmanuel Macron a assumé son choix de partager, "en conscience et depuis longtemps" sa carrière politique avec son épouse, refusant de la dissimuler "derrière un tweet ou une cachette ou autre", Brigitte Trogneux a remercié ses supporters : "Tous les jours, vous me dites 'allez-y', 'on vous aime'. Si je tiens, c'est parce que vous êtes là".

EN VIDEO - L'extrait isolé par C à Vous.

 

Brigitte Macron dans Paris Match

Ce changement de cap n'est pas vraiment anodin. Et le tournant a réellement eu lieu à la mi-avril 2016, avec cette désormais célèbre interview accordée par Brigitte Macron à Paris Match. Photos personnelles à l'appui, Brigitte Macron y détaillait quelques pans de la vie privée du couple, mais donnait aussi quelques indices sur la place qu'elle entendait occuper dans les prochains mois. Le scoop et le déballage feront jaser. A tel point qu'Emmanuel Macron a cru bon de remettre les points sur les "i". Non, rien n'avait été préparé avec son épouse pour faire cette une de Paris Match. L'article consacré à sa vie intime serait même "une bêtise", voire une manipulation de la part des médias.

Une version des faits qui sera battue en brèche par la journaliste en charge du sujet, qui a révélé qu'Emmanuel Macron était bien au courant de l'interview de son épouse et ne s'y était pas opposé... Quelques jours plus tard, c'est Brigitte Trogneux qui reconnaîtra avoir commis une erreur. Le 8 mai, elle expliquait avoir voulu donner cette interview pour mettre fin à des "rumeurs de caniveau". Lesquelles ? La femme d'Emmanuelle Macron n'ira pas plus loin dans ses explications.

Quoiqu'il en soit, cette une sera suivie de trois autres dans la même publication : la première pendant l'été 2016, juste avant la démission du ministre de l'Economie, la seconde en novembre, après sa déclaration de candidature et la sortie de son livre "Révolution" (XO). Et enfin une dernière, le 9 février 2017, alors qu'Emmanuel Macron endosse le statut de favori de la présidentielle après l'affaire Fillon. Brigitte Macron venait déjà de faire l'objet d'un portrait du vénérable Frankfurter Allgemeine Zeitung outre-Rhin (dans lequel elle était comparée de manière surprenante à une "copine sympa de Jane Fonda"). Et dans Match, elle frappait encore les esprits en affirmant que ce n'est "pas marrant de vivre avec Jeanne d'Arc". Façon de souligner le culte que vouent les supporter d'Emmanuel Macron à leur "Messie".

Brigitte Macron à la plage, en maillot de bain

Ce qui devait arriver arriva. A l'été 2016, ce sont des clichés d'Emmanuel et Brigitte Macron en vacances, à la plage, les pieds dans l'eau, qui sont dévoilées. Et rien ne semble avoir été fait par hasard, tant le choix des mots est minutieux : Emmanuel et Brigitte Macron profitaient d'un "été studieux", indiquait l'hebdomadaire, avant "la bataille" présidentielle.

L'Express explique qu'Emmanuel Macron a négocié avec le paparazzi pour qu'il ne diffuse pas de photos de lui torse nu et même qu'il censure une photo dans laquelle on voit Brigitte Macron saluée par un nudiste... Pour s'assurer les bonnes grâces des magazines, le couple se serait offert les services d'une professionnelle de la presse people, selon le Canard Enchaîné : la fondatrice du site Purepeople et de l'agence Bestimage Michèle Marchad, "alias Mimi". Brigitte Macron serait même particulièrement satisfaite de ses photos en maillot de bain...

Dans une chronique pour France Inter consacrée aux préjugés en politique, la responsable du service politique du Parisien, Nathalie Schuck, a démonté la théorie de l'épouse potiche se prêtant de bonne grâce aux photos promotionnelles. Selon elle, Brigitte Macron aurait tenté d'échapper aux photographes cet été et serait d'ailleurs allée se baigner chaque matin à l'aube. Elle n'aurait réellement qu'une envie : "disparaître". En vain...

Trop de Brigitte Macron ?

Brigitte Macron dans les hebdos, Brigitte Macron à la télévision, Brigitte Macron dans les meetings, et même Brigitte Macron en maillot de bain...  Se dirige-t-on vers l'indigestion ? En février 2017, Le Canard Enchaîné révélait que l'omniprésence médiatique de Brigitte Macron commençait à poser problème à l'équipe de campagne du candidat, qui lui demandait de se mettre plus en retrait. Depuis le début de l'année 2017, Brigitte Macron ne suit plus les déplacements en entier, faisant acte de présence aux meetings et repartant dans la foulée. La crainte des communicants : "que par excès d’enthousiasme, elle ne se laisse aller à la révélation de trop durant l'un de ses échanges avec la presse" écrit Gala. 

Dans "Les Macron" (Fayard - mars 2017), les journalistes Caroline Derrien (VSD) et Candice Nedelec (Gala), soulèvent un autre problème : certains dans l'entourage du candidat sont aussi préoccupés par les "goûts de luxe" qu'affiche l'épouse d'Emmanuel Macron, alors qu'ils s'échinent à casser l'image d'ancien banquier d'affaire qui lui colle à la peau. Depuis qu'elle est devenue une star parmi les stars et qu'on l'imagine volontiers en Première dame, Brigitte Macron se voit en effet prêter des tenues par les plus grands couturiers. Et elle tient à les porter : "Pour les soirées de gala, je trouve cela sympa de montrer ce qu'est la création française", se justifie-t-elle dans l'ouvrage. Pas sur que son jugement soit partagé par tout le monde.

Article le plus lu : Penelope Fillon : un contrat compromettant dévoilé : voir les actualités

Présidentielles / Emmanuel Macron

Annonces Google