Brigitte Macron : rencontre animée avec Yuan Meng, le panda de Beauval

BRIGITTE MACRON - L'épouse du président a baptisé le bébé panda du zoo de Beauval, Yuan Meng, dont elle est la marraine. L'animal était visiblement en forme pour l'événement...

[Mis à jour le 4 décembre à 16h54] Il s'agit de l'une de ses premières sorties officielles en tant que première dame de France. Brigitte Macron était ce lundi après-midi au zoo de Beauval pour baptiser, en tant que marraine, la star des lieux. Le panda, dont le nouveau nom est Yuan Meng ("réalisation d'un rêve" en chinois), fête aujourd'hui ses 4 mois. L'occasion pour Mme Macron de prononcer son premier discours officiel, elle qui avouait fin octobre "prendre doucement le périmètre" du rôle de Première dame.

Une cérémonie en forme de protocole diplomatique entre la France et la Chine. Pour rappel, cette peluche vivante est née dans l'Hexagone de l'union de Huan Zi et Huan Huan, deux pandas prêtés par la Chine. Filmée par un journaliste de BFM TV, la rencontre entre la Première dame et le panda Yuan Meng s'est révélée assez animée. Brigitte Macron a été manifestement surprise par la vigueur de l'animal, apparemment excité à l'idée de la rencontrer.

Après cette rencontre animée, la Première dame de France est donc montée sur l'estrade pour prononcer son discours, forcément attendu. "Il est dans la vie des bonheurs simples dont la profondeur vous étonne, c'est précisément ce que je viens de vivre en rencontrant Yuan Meng", a-t-elle d'abord déclaré, avant de poursuivre. "Yuan Meng est né ici tout en étant d'ailleurs. Il est le fruit vigoureux de l'amitié franco-chinoise, de cette amitié solide où il est possible de confier quelque chose qu'on a de plus cher à quelqu'un dont on sait qu'il en prendra soin comme de lui-même. C'est cela qui a été fait ici à Beauval". Et de remercier son homologue, la Première dame chinoise :  "Je suis heureuse de vous transmettre toute mon amitié et de vous dire, madame, merci et à bientôt".

Les relations diplomatiques France-Chine en jeu

Le fait que l'épouse du président français procède au baptême de ce bébé panda ne doit rien au hasard. Il s'agit tout simplement d'une tradition chinoise qui veut que la Première dame du pays qui accueille la naissance d'un panda, animal ô combien emblématique et sacré dans la culture de l'Empire du milieu, en devienne la marraine. "Les marraines du panda sont la première dame chinoise et la première dame du pays qui reçoit le panda. Le choix du nom du panda est quelque chose de très diplomatique et très protocolaire car ce sont les deux premières dames qui doivent se mettre d'accord pour donner ce nom-là", a déclaré sur BFM TV Samuel Richer, directeur du programme Asie à l'institut Open Diplomacy.

Cette n'est donc pas la première fois qu'une Première dame apparaît aux côtés d'un bébé panda. Michelle Obama, ex "first lady" américaine, avait baptisé le petit Bei Bei ("précieux" en chinois) au zoo de Washington. Une mise en scène qui serait une façon de sensibiliser les populations à la cause des espèces en voie de disparition mais surtout un moyen de gagner en popularité. "Cela les valorise. Il n'existe pas d'animaux semblables, capables de déchaîner autant les passions", analyse Rodolphe Delord, directeur du zoo de Beauval, interrogé par Le Parisien.

Article le plus lu : Georges Tron : les détails scabreux des accusations : voir les actualités

Présidentielles / Emmanuel Macron

Annonces Google