Jérôme Jarre : qui est le "Vine guy", nouveau phénomène du Web ?

Jérôme Jarre : qui est le "Vine guy", nouveau phénomène du Web ? Il est jeune, Français et ses Vine sont partagés par des millions de personnes. Un phénomène aux Etats-Unis qui commence à se faire un nom dans l'Hexagone.

Si vous ne connaissez pas Jérôme Jarre, c'est que vous ne connaissez pas Vine et que vous ne passez pas assez de temps sur les réseaux sociaux. Ce jeune Français est devenu un phénomène du Web aux Etats-Unis et inonde depuis des mois Twitter et Facebook en France. Ses courtes vidéos de 6 secondes, complètement loufoques sont vues et partagées par des millions d'internautes. Son compte Vine à lui-seul compte plus de 7,2 millions de "followers", son compte Twitter plus de 776 000.

La clé de son succès : l'audace et l'intuition, avant tout le monde, que Vine peut être un moyen de développer ses réseaux, sa visibilité et celle des entreprises qui lui confient leur communication. Le jeune Français s'est en effet installé à New York en fondant une agence de pub, GrapeStory, spécialisée dans l'utilisation de Vine. Aujourd'hui, il réussit à proposer à de nombreuses entreprises qui veulent moderniser leur image des vidéos drôles et décalées tournées par de jeunes talents de Vine.

Lui-même n'est pas en reste côté réalisation de vidéos. Il a notamment fait le buzz en se filmant avec Beyoncé (voir ci-dessous) et Robert de Niro. Le 15 septembre, il a fait la une du magazine Adweek, dans lequel il revient sur son arrivée aux Etats-Unis : "Quand je suis arrivé à New York, j'étais un SDF avec seulement 400 dollars dans les poches. Pendant deux semaines, j'ai réussi à convaincre un gars de me laisser dormir sur le sol de son appartement. Ensuite, j'ai convaincu Gary de créer une société avec moi, 50/50. Je ne lui ai jamais dit que je dormais sur le sol de son bureau pendant 6 mois".

Aujourd'hui, le buzz s'étend en France avec une demande insistante de ses fans et followers sur les réseaux sociaux : Jérôme Jarre doit apparaître aux NRJ Music Awards le 14 décembre. Lui-même avait osé ce tweet auprès de NRJ : "Bonjour, est-ce que je peux venir jouer un petit morceau de flûte pour ambiancer ?". Les organisateurs ont répondu : "Entraine-toi d'ici décembre 2014".

Article le plus lu - Ecoutez l'album de Johnny Hallyday › Voir les actualités

Annonces Google