Dominique Desseigne - Rachida Dati : les détails de leur aventure dévoilés

Dominique Desseigne - Rachida Dati : les détails de leur aventure dévoilés Avec la décision du tribunal de grande instance de Versailles, faisant de Dominique Desseigne le père de Zohra Dati, c'est désormais la relation entre l'homme d'affaires et l'ancienne garde des Sceaux qui est décortiquée jusque dans ses moindres détails.

Dominique Desseigne est bien le père de Zohra, la fille de Rachida Dati, née le 2 janvier 2009. C'est le tribunal de grande instance de Versailles qui en a décidé ainsi le 7 octobre 2014, après une procédure en reconnaissance de paternité lancée par l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy. Richissime homme d'affaires, PDG du groupe Barrière, Dominique Desseigne a jusqu'à présent nié être le père de l'enfant. Selon les révélations faites dans la presse, il ne nierait pas pour autant avoir eu une "aventure" avec Rachida Dati entre 2008 et 2009. Une aventure qui est désormais décortiquée pour déterminer si oui ou non il peut effectivement être le géniteur de la petite fille de 5 ans.

Dominique Desseigne aurait rencontré l'actuelle maire du VIIe arrondissement de Paris lors de la célèbre soirée du Fouquet's, où Nicolas Sarkozy fêtait sa victoire à la présidentielle le 6 mai 2007. Immédiatement, celle qui était sur le point de devenir la garde des Sceaux et le brillant dirigeant d'entreprise ont entamé une relation. Relation qui est vraisemblablement devenue amoureuse à un moment aujourd'hui indéterminé. Seule preuve disponible : une photographie du couple sur une plage de l'île Maurice, volée en décembre 2007 par un paparazzi.

Selon les éléments du dossier, la date de conception de Zohra Dati a en tout cas été fixée au 23 avril 2008, soit près d'un an après l'élection présidentielle. Le compte rendu de l'audience du 2 septembre 2014 du TGI de Versailles mentionne en effet une attestation médicale, versée au dossier en février 2014, et estimant la date "à trois jours près". Les avocates de Dominique Desseigne, Me Michèle Cahen et Me Florence Rault, auraient axé la défense de leur client sur l'impossibilité physique du PDG du groupe Barrière d'avoir été présent aux côtés de Rachida Dati dans cette période.

La raison invoquée : Dominique Desseigne aurait subi une coloscopie trois jours avant le 23 avril ! "Je ne sais pas si des gens dans cette salle ont déjà subi une coloscopie", s'est demandée l'une des avocates citée par Le Point, estimant ironiquement que "cela demande une certaine préparation". Une façon de dire qu'il semblait difficile pour Dominique Desseigne d'entretenir une relation sentimentale dans cette période. Les avocates mentionnent aussi l'agenda officiel de Rachida Dati, qui, en tant que ministre de la Justice, était en déplacement à Madrid le 24 avril 2008 puis au Qatar les 25 et 26.

Dominique Desseigne et Rachida Dati : une aventure parmi d'autres ?

Ces déplacements prennent évidemment sens pour la défense, qui a plusieurs fois appuyé insidieusement son argumentaire sur la liste des amants supposés que Rachida Dati, en plus de Dominique Desseigne, entretenait à l'époque. Une liste basée en grande partie sur la rumeur et quelques articles de la presse people, mais qui mentionne tout de même "un ancien Premier ministre espagnol" et "un procureur général qatari"... Zohra Dati a-t-elle pu être conçue lors des déplacements de Rachida Dati en Espagne ou au Qatar ? La question n'aurait jamais été posée clairement à l'audience, mais le Point rapporte que la maire du VIIe arrondissement a "fulminé" à l'annonce de ses voyages officiels par l'avocate de Dominique Desseigne.

Zohra Dati : un motif de rupture ?

Un autre point intrigue la presse au moment où l'affaire semble se dénouer : quand Dominique Desseigne et Rachida Dati ont-ils rompu ? Dans une interview à Paris Match en 2009, Dominique Desseigne qualifiait encore Rachida Dati de "belle, intelligente et vive", sans pour autant dévoiler leur relation. "Mes enfants l'adorent", avait ajouté l'homme d'affaires décidément très prolixe sur sa vie privée. La fin de leur relation devrait donc, selon toute logique, avoir eu lieu plus tard. Et la naissance de Zohra Dati, le 2 janvier, ne serait pas totalement étrangère à cette rupture. "Connaissez-vous le père de la fillette ?", avait interrogé Paris Match à l'époque. "Non, et je ne me suis jamais permis de lui poser la question", avait sobrement répondu Dominique Desseigne.

Mais les proches de Dominique Desseigne ont déjà fait part du souhait de l'homme d'affaire de ne plus avoir d'enfant (le sexagénaire est déjà le père de deux rejetons, âgés aujourd'hui d'une vingtaine d'année). Ils ont aussi souligné l'insistance de Rachida Dati à obtenir, dès sa grossesse, une reconnaissance en paternité. La ministre aurait tenté dès 2008 de lui "laisser penser qu'il était le père". S'en seraient suivies des invectives visant à lui "réclamer de l'argent", des messages insistants, destinées parfois aux enfants de Dominique Desseigne, des "lettres menaçantes", des propositions de négocier discrètement pour éviter une procédure forcément médiatisée et même un piège organisé avec un paparazzi pour que le couple soit photographié ensemble. Tous ces éléments ont bien sûr été dévoilés sur le ton de la confidence par des "amis" de l'homme d'affaire, mais n'ont jamais été vérifiés. "On l'a tous vue venir", disait encore un proche cité par Le Monde en 2012, au moment où l'affaire éclatait. De quoi laisser penser que l'arrivée d'un enfant a probablement fait éclater le couple.

Article le plus lu - Remaniement : découvrez le nouveau gouvernement › Voir les actualités

Annonces Google