Valérie Trierweiler : elle aurait agressé physiquement Valérie de Senneville

Valérie Trierweiler : elle aurait agressé physiquement Valérie de Senneville Valérie Trierweiler se serait jetée sur deux anciennes amies lors d'une soirée parisienne rapporte notamment le Parisien. Parmi les victimes, Valérie de Senneville, ex-femme de Michel Sapin.

Ce n'est pas le Gorafi, version parodique du Figaro, qui rapporte l'information, mais bien France Dimanche, repris par le Parisien sur son site Internet. Et l'article de ce dernier ne commence pas par un traditionnel "ivre,", tic journalistique devenu objet de moqueries, mais par "éméchée,". Valérie Trierweiler aurait bondi sur une ancienne amie et l'aurait giflée et même griffée. La scène se serait déroulée le 28 septembre au Banana café, où Jean-Luc Romero organisait une soirée mondaine (défenseur de la cause homosexuelle, il fêtait le premier anniversaire de son mariage avec Christophe Michel). Alors que Valérie Trierweiler "s'amusait sur la piste de danse", "passablement éméchée" écrit le Parisien, elle aurait vu d'"anciennes amies" attablées non loin de là. S'en serait suivi une interpellation puis une colère de Valérie Trierweiler giflant deux des invitées, griffant même l'une d'entre elles. Il faudra l'intervention de deux autres personnes pour mettre fin à la bagarre.

Qui sont les deux victimes de la foudre de Valérie Trierweiler ? Selon France Dimanche, il s'agit d'abord de Valérie de Senneville. Cette journaliste aux Echos n'est autre que l'ex-épouse de Michel Sapin, ministre et grand ami de François Hollande. Grande amie de Valérie Trierweiler jusqu'à récemment, Valérie de Senneville était partie avec l'ancienne Première dame en vacances en plein tourbillon médiatique en début d'année. Nathalie Mercier, son ancienne attachée de presse, est l'autre personne visée. Les deux femmes ont coupé les ponts avec Valérie Trierweiler depuis plusieurs semaines rapporte la presse. Si elles faisaient partie de ses premiers soutiens lors du scandale Closer, elles n'ont pas apprécié la sortie de 'l'ouvrage "Merci pour ce moment", trop violent selon elles contre François Hollande. Une violence qui, manifestement, s'est retournée contre elles.
EN VIDEO - Valérie Trierweiler n'a évoqué qu'une seule fois son passé de première dame avant la sortie de son livre à la rentrée.

Article le plus lu - Eric Zemmour : le clash avec Hapsatou Sy se durcit › Voir les actualités

Annonces Google