Telephone : l’ex-bassiste Corine Marienneau n’était pas au courant du concert des Insus

Telephone : l’ex-bassiste Corine Marienneau n’était pas au courant du concert des Insus Jean-Louis Aubert, Richard Kolinka et Louis Bertignac remonteront sur scène pour un concert le 11 septembre sous le nom "Les Insus". L’ex-bassiste du groupe Téléphone, Corine Marienneau, s’est exprimée sur cet événement.

[Mis à jour le 3 septembre à 13h15] Le groupe mythique Téléphone remonte sur scène pour un concert événement au Point Ephémère, le 11 septembre prochain. Enfin presque. Corine Marienneau, la bassiste du groupe culte, ne sera pas de la partie. Elle est en effet fâchée avec le reste du groupe depuis de nombreuses années. C’est pourquoi Jean-Louis Aubert, Richard Kolinka et Louis Bertignac se font maintenant appeler "Les Insus". Le concert qui se fera devant une salle de 300 personnes est déjà complet. Corine Marienneau, écartée de l’événement, oscille entre enthousiasme et amertume.

Elle affirme en effet à TF1 qu’il ne s’agit en aucun cas d’une reformation du mythique groupe de rock. "Si c’était une reformation du groupe Téléphone, j’y serais, donc c'est trois anciens membres du groupe qui ont très envie de jouer ensemble", explique-t-elle. "Ce serait encore mieux si j’étais là, mais apparemment c’est pas possible". La bassiste avoue n’avoir pas été contactée ni mise au courant par ses anciens compères. Elle n’était déjà pas sur scène lors du concert surprise des trois musiciens en 2013 au Bus Palladium. C’était alors Axel Bauer qui avait pris sa place.

Corine Marienneau tiens toute fois à souhaiter bonne chance au nouveau groupe Les Insus. "Je ne leur souhaite que du bien", déclare-t-elle au micro de RTL. "Le monde va déjà tellement mal, on ne va pas se mettre à souhaiter du mal les uns envers les autres. Je leur souhaite de s’éclater". L’ex-bassiste trouve aussi un intérêt plus mercantile à ce concert. "Ca tombe très bien car avec Warner on a beaucoup travaillé pour faire une ressortie", explique-t-elle à TF1. Warner Music France s’apprête en effet à remasteriser les éditions des albums studios du groupe Téléphone. Ils sont attendus pour cet automne, accompagnés d'un best of et d'un album hommage de jeunes artistes.

D'après un enquête du Monde parue en 2012, le livre de Corine Marienneau, "Le Fil du temps", serait à l'origine de sa brouille avec les trois membres du groupe. Dans cet ouvrage "sans tabou", l'ex-bassiste décrit un Jean-Louis Aubert "manipulateur mégalo". Si c'est à partir de sa parution en 2006 que Corine Marienneau est systématiquement écartée du groupe, l'histoire remonte à bien plus longtemps. Louis Bertignac était en effet le grand amour de la musicienne. Mais après avoir été quitée, Corine Marienneau a partagé la vie de Jean-Louis Aubert. Des histoires d'argent auraient aussi envenimé les relations entres les membres du groupe. La musicienne accuse ainsi Jean-Louis Aubert d'avoir en plusieurs occasions tiré la couverture à lui notamment en déposant la marque Téléphone à l'insu de ses collègues.

Article le plus lu - Italie : un pont autoroutier s'écroule, les images › Voir les actualités

Annonces Google