Adeline Blondieau, Elisabeth Etienne et Nanette Workman : les femmes oubliées de Johnny

Adeline Blondieau, Elisabeth Etienne et Nanette Workman : les femmes oubliées de Johnny Adeline Blondieau, Elisabeth Etienne et Nanette Workman : elles ont fait partie de la vie de Johnny Hallyday, et pourtant, peu de gens se souviennent de leur histoire d'amour avec le rockeur.

[Mis à jour le 8 décembre 2017 à 19h12] La mort de Johnny Hallyday a entraîné une vague d'hommages d'une ampleur jamais égalée pour une personnalité française disparue. Proches, fans, artistes, politiques et des millions de Français sont en deuil depuis ce mercredi 6 décembre. Les membres de sa famille ont tous fait part de leur peine. Les femmes de sa vie, Laeticia Hallyday, Sylvie Vartan et Nathalie Baye, avec qui il aura connu les joies de la paternité, ont exprimé leur tristesse. Adeline Blondieau, elle, a rendu un hommage très discret à Johnny Hallyday, qui fut son mari durant quelques années.

Adeline Blondieau, une histoire compliquée avec Johnny

Mercredi matin, la comédienne a mis en photo de profil Facebook une image noire, pour marquer son deuil, mais ne s'est pas exprimée. Un hommage dont les fans se serait bien passé. Les inconditionnels de Johnny n'ont pas oublié la relation tumultueuse qu'ont entretenue leur idole et l'actrice mais surtout, ils ont en travers de la gorge ses accusations de viols. "Il m'a violée quand j'avais 14 ans, 15 ans, chez mes parents", avait déclaré Adeline Blondieau en 2015. Aucune démarche judiciaire ne sera entreprise suite à ces allégations, les faits présumés étant prescrits. Le rockeur n'entamera pas de procédure en diffamation.

Johnny Hallyday rencontre Adeline Blondieau par l'intermédiaire de son père, qui est un ami proche du chanteur. Il l'épouse en juillet 1990, alors qu'elle n'a que 19 ans. Le couple divorce pourtant moins de deux ans après, en juin 1992. Johnny Hallyday et son ex-femme se revoit pourtant quelques mois après et décident de se marier à nouveau, à Las Vegas, en avril 1994. Un an plus tard, ils se quitteront définitivement.

L'histoire sentimentale entre Johnny Hallyday et Adeline Blondieau a été très mouvementée et a créé des tensions très fortes. Le père d'Adeline Blondieau n'a jamais accepté que son ami se marie à sa fille. Dans son autobiographie "Dans mes yeux", parue en 2013, Johnny avait parlé de son ex-femme en des termes très durs, la qualifiant notamment de "serpent". La jeune femme fera condamner le rockeur pour diffamation et atteinte à la vie privée, mais le livre ne sera pas retiré des ventes. 

Elisabeth Etienne, l'épouse oubliée

Johnny Hallyday a vécu un mariage encore plus court dans les années 1980. Alors que son histoire d'amour avec Sylvie Vartan est en train de se terminer, il rencontre Elisabeth Etienne, une jeune femme de 23 ans, au mariage de son ami Eddy Mitchell, en 1980. Après quelques mois de flirt, il l'épouse, en décembre 1981, à Los Angeles. Mais leur union ne tient que deux mois. Ils divorcent en février 1982. Elisabeth Etienne, comédienne, fera plusieurs apparitions dans des films dans les années 1980, notamment dans Le gendarme et les gendarmettes et Femmes de personne.

Nanette Workman, l'amante destructrice

Si Johnny a connu quelques désillusions en amour et des mariages qui ont mal fini, la relation qu'il a entretenue avec Nanette Workman s'est vite achevée et ce fut peut-être préférable pour l'idole des jeunes. Nous sommes dans les années 1970, Johnny fait la rencontre de cette jeune chanteuse américaine, engagée comme choriste lors de son emblématique tournée "Johnny circus". "Je l'ai enga­gée pour me suivre en tour­née sur la folle aven­ture du Johnny Circus. Et là, tout a basculé ! Nous sommes deve­nus amants et rivaux. J'au­rais dû stop­per cette aven­ture suici­daire depuis long­temps…", raconte-t-il à son ami et biographe Gilles Lhote. Et pour cause, le couple va se détruire l'un l'autre. Ensemble, ce sera "sex, drogue et rock'n'roll"... mais surtout "drogue". Amphétamines, cocaïne, marijuana... Cette tournée sera celle de tous les excès.

Jusqu'à ce que les deux amants ne passent pas loin du drame. "Un soir, Johnny et Nanette ont sniffé telle­ment de coke qu'ils ne savent plus ce qu'ils font", raconte Gilles Lhote. Le photographe du chanteur les retrouve alors dans une chambre en train de jouer à la roulette russe, "avec une vraie balle dans le barillet", avait avoué Johnny à son biographe. Cette aventure ne survivra pas à la tournée et le "Taulier" ne reverra plus Nanette Workman qui continuera sa carrière de chanteuse dans son coin.

Autour du même sujet

Annonces Google