Roman Abramovitch
  Classé 1re fortune de Russie, 2e d'Angleterre, où il détient plusieurs propriétés, et 16e fortune mondiale dans le classement Forbes de 2007, Roman Abramovitch est aujourd'hui à la tête de 18 milliards de dollars. © Région de Tchoukotka  

Dates clés
Age : 40 ans
Situation :
marié, 5 enfants

1987 : mécanicien dans une entreprise de bâtiment
1989 : fonde la société Uyut
spécialisée dans la fabrication de jouets
1995 : création de Sibneft dont Abramovitch et Berezovski prennent le contrôle pour 100 millions de dollars
2000 : devient seul maître à bord de Sibneft après l'exil de Berezovski puis fonde Rusal dans le secteur de l'aluminium
200
3 : rate la fusion entre Sibneft et Youkos, suite à l'arrestation de son PDG Mikhaïl Khodorkovsky et devient le propriétaire du club de football de Chelsea FC
2004 : Sibneft devient sponsor de l'équipe du CSKA Moscou
2005 : vend sa participation dans Sibneft à Gazprom pour 13 milliards de dollars
2006 : se tourne vers la métallurgie en achetant 41% d'Evraz et annonce la construction d'un centre d'entraînement pour la sélection russe de football

Le milliardaire va-t-il utiliser l'A380 comme jet privé ? C'est ce que le Figaro a affirmé aujourd'hui, évoquant un achat de 320 millions de dollars. Information immédiatement démentie par l'intéressé.

Un enfant de l'ère post-soviétique

Il est plutôt discret et n'a pas vraiment la tête de l'emploi. Pourtant, Roman Abramovitch est l'une des plus grande fortune du monde. Issu d'une famille juive de Russie, Roman Arkadievitch Abramovitch a été élevé par ses oncles après avoir rapidement perdu ses parents. Sans attendre la fin de ses études à l' "Institut of Oil and Gas" de Moscou, il se lance dans les affaires grâce à la Perestroïka, qui autorise la création d'entreprises privées. Sa proximité avec la famille Eltsine et sa rencontre, dans les années 1990, avec l'influent Boris Berezovski, sera le tournant de sa carrière : en 1995 les deux hommes prennent le contrôle de "Sibneft", un géant du secteur des hydrocarbures issu de la privatisation de plusieurs entreprises publiques. Une transaction opaque, qui a donné lieu à des contreparties : le versement de fonds à l'Etat, dans le cadre du plan "prêts contre actions", et un appui médiatique accordé au pouvoir, par le magnat Berezovski.

Des relations appaisées avec le Kremlin ?

Après l'arrivée de Vladimir Poutine en 2000, d'anciens "oligarques", sont en difficulté : Mikhaïl Khodorkovskky, le PDG de Ioukos, est emprisonné et Boris Berezovski, contraint à l'exil. Mais Abramovitch semble, lui, toléré par le Kremlin. Elu régional à la Douma depuis 1999 (pour échapper à l'impôt et bénéficier de l'immunité selon les critiques), il devient gouverneur de la région de Tchoukotka, au nord de la russie, dans laquelle il investit des sommes importantes sous l'œil de Moscou. En 2005, Vladimir Poutine va même lui forcer la main, en le nommant à nouveau gouverneur de la région. Outre cette "survie" politique, ses relations, officiellement appaisées avec le Président russe, ont permis la vente des parts de Sibneft à Gazprom en 2005 pour 13 milliards de dollars.

Propriétaire et supporter du Chelsea FC

C'est surtout dans ses loisirs que Roman Abramovitch se fait remarquer. Fan de F1 et de football, il achète en 2003 le club anglais de Chelsea, en difficulté. Il renfloue alors les caisses du club, et lui donne les moyens de remporter de championnat de 1re league en 2006. Les résultats du club l'obligent très vite à donner des garanties de "patriotisme" en investissant dans le football russe à partir de 2004. Roman Abramovitch est aussi l'un des plus grands acheteurs de yachts au monde. Il possède trois bateaux et un sous-marin. L'A380 ne serait pas son 1er gros porteur. Roman Abramovitch possède déjà deux Boeings dont un 767.
Chaine Actualité Envoyer Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité

Sondage

Faut-il renforcer la légitime défense pour les policiers ?

Tous les sondages

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters