Valérie Trierweiler : une enquête sur une femme "humiliée" mais très riche

Valérie Trierweiler : une enquête sur une femme "humiliée" mais très riche Valérie Trierweiler décline toute interview à la presse française. France 2 a essuyé plusieurs refus mais consacre un "Complément d'enquête" à l'ex-Première dame, devenue millionnaire grâce à ses confessions.

Malgré une tournée promotionnelle très bien ficelée en Angleterre, durant laquelle elle a accordé des interviews exclusives à la BBC, Valérie Trierweiler fait le dos rond chaque fois que les médias français sollicite un entretien avec elle. Pourtant, avec "Merci pour ce moment", elle n'a pas craint de livrer, sans pudeur, des instants de vie privée avec le président. "Pour se reconstruire dit-elle", mais aussi pour donner sa vérité. Dans le portrait que lui consacre "Complément d'enquête" ce jeudi soir sur France 2, on découvre comment les médias britanniques ont travaillé avec elle pour parler de son ouvrage. Séances photos, questions osées, plan comm', une du Time... La tournée londonienne de l'ex-première dame est décortiquée par les journalistes de France 2, qui dresse le portrait d'une femme "humiliée et en colère".

Dans le reportage, Valérie Trierweiler est interpellée pour "parler de sa vie privée". "Ma vie privée ? Je crois qu'elle est entièrement dans le livre. Vous pouvez y aller, vous pouvez piocher autant que vous voulez. [...] Il y a eu 10 livres sur moi, la plupart des choses étaient fausses, là les choses que je raconte sont vraies" explique-t-elle pour se justifier. Et quand on lui demande si elle en veut à la presse française, Valérie Trierweiler répond : "Je pense que la presse française aurait pu se donner la peine de lire le livre avant de le juger. Et de me juger".

Si la presse française n'a pas assez bien lu "Merci pour ce moment", les Français ont eux été très nombreux à avoir acheté le livre. Valérie Trierweiler a vendu près de 560 000 exemplaires,devrait toucher près de 2 millions d'euros l'an prochain, à la clôture des comptes. Et sans doute plus, puisque ces projections données par Le Parisien n'inclut pas les ventes des éditions de poche, qui sera publiée dans quelques mois.

EN VIDEO - Valérie Trierweiler s'est livrée à une séance de dédicaces à Londres. C'est là que les journalistes de France 2 l'ont rencontrée :

Article le plus lu - Aretha Franklin : les pires hommages › Voir les actualités

Annonces Google