En vidéo : le clip de campagne de François Hollande

En vidéo : le clip de campagne de François Hollande Le candidat à la primaire socialiste pour l'élection présidentielle est le premier à dégainer son clip de campagne. Une vidéo d'une minute, sans une seule image de lui.

François Hollande voulait des primaires dès le début de l'année 2011 pour que le candidat socialiste commence sa campagne le plus tôt possible. Il a d'ailleurs été le premier à sillonner la France à la rencontre des électeurs. Le 1er septembre, il a de nouveau pris ses principaux concurrents de vitesse en dévoilant son clip de campagne.


Clip de campagne de François Hollande par francoishollande

"10 % de chômage dont 23 % chez les jeunes", "un déficit public qui a triplé en cinq ans", "la moitié des Français vivant avec moins de 1580 euros par mois", "3,7 millions de mal logés", "434 milliards d'euros de dette publique en plus depuis 2007"... Ce clip de 55 secondes est en réalité une succession de chiffres défilant à un rythme et dans une ambiance anxiogènes. La séquence se termine par trois messages : "On continue ou on change ?", "Nous avons un avenir à changer" et enfin "Le 9 octobre faisons gagner la gauche". Pas une seule fois le visage de François Hollande n'apparait dans la vidéo. Le clip, réalisé par des bénévoles, a coûté 4 000 euros selon l'équipe du favori de la primaire.

De plus en plus pro

Avec ce film sans visage et sans musique, François Hollande donne en tout cas dans la sobriété voire dans l'austérité, sans doute pour mieux souligner le contraste avec Nicolas Sarkozy, mais aussi avec Ségolène Royal, dont les clips de campagne en 2007 étaient aux antipodes de cette vidéo. ll se démarque aussi d'Eva Joly, qui, au mois de juin, avait diffusé un clip en vue de la primaire d'Europe-Ecologie-Les Verts. Un point commun cependant entre ces deux productions, les premières du genre pour 2012 : un montage très professionnel et un sens du marketing très prononcé (la mise en scène des chiffres chez Hollande, le clin d'oeil aux lunettes rouges d'Eva Joly). Preuve que le genre se professionnalise dans le sillage d'un ensemble d'outils de communication encore embryonnaires en 2007.


Inscrivez-vous pour voter Eva Joly par evajoly

Article le plus lu - Les gilets jaunes veulent continuer ! › Voir les actualités

Annonces Google