DSK : dix ans de rumeurs Août 2006 : De la séduction à l'obsession

Procès Strauss-Kahn : toutes les infos 

 

"Sexus Politicus", août 2006

 

Les journalistes Christophe Dubois et Christophe Deloire ont consacré en 2006 un court chapitre à ce qu'ils appellent déjà "L'affaire DSK" dans leur ouvrage "Sexus Politicus" (Albin Michel) :

 

"Son art de la séduction, qui confine chez lui à l'obsession, n'a d'égal que son habileté intellectuelle."

«  Le 2 novembre 2005, les auteurs reçoivent un coup de fil de Ramzi Khiroune, le conseiller en communication de Dominique Strauss-Kahn. L'homme est inquiet. Il a entendu parler de Sexus Politicus. Le jeune homme exige de savoir ce que les journalistes savent sur leur 'patron (sic)', s'ils détiennent ou non des documents police, comme il a entendu dire."

 

"Son art de la séduction, qui confine chez lui à l'obsession, n'a d'égal que son habileté intellectuelle. Ce qui en fait une cible de choix pour ses adversaires."

 

"Plusieurs femmes journalistes se sont ainsi agacées de ses gestes souvent déplacés. Une haut fonctionnaire de Bercy se rappelle également de son invitation, pendant un cocktail, à 'venir le rejoindre dans son bureau pour se détendre'. »

 

Le livre évoque également une enquête du "Groupe cabaret", une brigade de répression du proxénétisme au sujet de DSK :

 

« Des informateurs leur susurrent depuis quelque temps que DSK va parfois boire un verre aux Chandelles, une boite libertine située dans le Ier arrondissement de Paris. Le Guide de l'échangisme publié par le magazine spécialisé Interconnexion affirme que 'ce Relais et Châteaux du libertinage reste la référence nationale et internationale'. »