Les premières télés des candidats à la présidentielle

Les premières télés des candidats à la présidentielle A l'heure des clips de campagne et des débats télévisés, retour, en vidéo, sur les premières télévisions des candidats à la présientielle avec l'Ina.

Ils sont presque tous devenus, avec le temps, de véritables professionnels des médias. Mais les candidats à l'élection présidentielle n'ont pas toujours eu l'image et le discours ultra-travaillés qu'on leur connait aujourd'hui. L'Institut national de l'audiovisuel a retrouvé leurs premières prestations dans le petit écran. Passage en revue.

Première télévision de Nicolas Sarkozy en 1975

Robert Grossmann n'est pas le plus connu des hommes politiques. Mais en 1965, il fonde l'Union des jeunes pour le progrès (UJP) et lance de nombreux jeunes dans le mouvement gaulliste. Nicolas Sarkozy est de ceux là. Ici, en 1975, cet étudiant de 20 ans, militant à l'UDR, est appelé devant les caméras pour expliquer pourquoi il milite dans ce parti.

Nicolas Sarkozy en 1976

Un an plus tard, Nicolas Sarkozy anime une réunion de jeunes francophones sensibles à la pensée du général de Gaulle. L'énergie du futur chef de l'Etat semble déjà difficile à contrôler...

Nicolas Sarkozy en 1981

En 1981, la campagne présidentielle s'annonce historique. Et elle le sera avec l'élection du premier président de gauche de la Ve République. Le duel Giscard-Mitterrand et la dissidence de Chirac resteront dans les mémoires. Nicolas Sarkozy à l'époque fait parti des jeunes chiraquiens.

Première télévision de François Hollande en 1981

1981 est aussi l'année de législatives marquantes. Un jeune inconnu du nom de François Hollande est envoyé par François Mitterrand en Corrèze, pour défier celui qui est déjà un ténor de la politique : Jacques Chirac. A 27 ans, le jeune Hollande commence un long combat soutenu par son mentor : Jacques Delors, ministre des Finances du gouvernement Mauroy.

François Hollande en 1986

François Hollande va butter contre Jacques Chirac avant de faire son trou en Corrèze. En 1986, à la veille de nouvelles législatives difficiles pour la gauche, il est encore conseiller municipal d'Ussel. Celui qui est encore "l'inconnu qui défie Chirac" explique pourquoi il persévère dans cette circonscription chiraquienne et évoque son premier livre "La Gauche bouge".

François Hollande en 1988

En 1988, François Hollande est (enfin) élu à l'Assemblée nationale. Mais il est encore vu comme un Ovni. d'autant plus qu'il forme alors, avec Ségolène Royal, le seul couple du palais Bourbon...

Première télévision de Jean-Luc Mélenchon en 1987

La première véritable prestation de Jean-Luc Mélenchon à la télévision date de 1987. A 36 ans, il est déjà sénateur de l'Essonne et entend incarner la nouvelle génération du PS. Ici, aux actualités régionales d'Ile-de-France, il soutient une candidature du président Mitterrand aux prochaines élections présidentielles.

Première télévision d'Eva Joly en 1991

Avant d'être la candidate des écologistes à la présidentielle, Eva Joly a été une juge emblématique des années 1990. En 1991, la magistrate représente le Comité interministériel du redéploiement industriel lors de la liquidation de Sud marine. Elle explique alors les mesures proposées aux personnes qui seront licenciées. C'est son premier passage à la télévision, avant l'affaire Elf qui la rendra célèbre.

Première télévision de François Bayrou en 1985

En 1985, François Bayrou est conseiller régional dans les Pyrénées-Atlantiques. Le trentenaire est interrogé sur la formation professionnelle. Pour ce premier passage à la télévision, le présentateur écorche son nom.

François Bayrou en 1991

Dans les années 1990, François Bayrou commence son ascension politique. Le jeune représentant de l'UDF est invité, le 22 octobre 1991, à réagir aux propos du président Mitterrand qui avait déclaré à la radio le matin, en pleine crise, "Gouverner, ce n'est pas plaire". On y voit d'autres visages connus de la politique.

Première télévision de Marine Le Pen en 1993

Le 15 mars 1993, les actualités régionales Ile-de-France font le portrait de la jeune Marine Le Pen, 25 ans. La fille benjamine de Jean Marie Le Pen se présente alors dans la 16e circonscription de Paris aux législatives. Il s'agit de sa première véritable télévision, hormis ses apparitions plus furtives auprès de son père depuis son enfance.

Jacques Cheminade en 1995

Difficile de retrouver la première télévision de Jacques Cheminade. Le trublion de la présidentielle 2012 n'est pas une bête médiatique comparable à ses concurrents. La vidéo la plus ancienne retrouvée est tout simplement son spot officiel de campagne de 1995. Il était alors candidat de la "Fédération pour une nouvelle solidarité" et présentait déjà des idées bien à lui.

Première télévision de Nicolas Dupont-Aignan en 1994

L'une des premières apparitions de Nicolas Dupont-Aignan à la télévision date de1994. Il est alors employé par le ministère de l'Environnement et fait le point sur les aides du gouvernement pour les créations d'emploi dans les collectivités territoriales.

Première télévision de Nathalie Arthaud en 2008

Le visage de Nathalie Arthaud n'est apparu que récemment dans le paysage politique. En 2008, elle est intronisée nouvelle porte-parole de Lutte ouvrière par Arlette Laguiller. L'occasion d'un portrait sur la nouvelle protectrice des "travailleurs" et "travailleuses".

Et aussi sur L'Internaute

Annonces Google