Des royalistes aux législatives

L'une des affiches de campagne de l'Alliance Royale © 

Patrick de Villenoisy voulait être le candidat de l'Alliance Royale à la présidentielle, mais n'avait pas réussi à récolter les 500 signatures pour pouvoir concourir face à François Hollande et Nicolas Sarkozy. Son mouvement, qui prône le retour à la monarchie, présentera cependant une quarantaine de candidats aux législatives. En cas de raz-de-marée monarchiste à cette élection républicaine (il est bon de le préciser), on reverrait le prince Henri d'Orléans ou le prince Louis Bourbon, les deux prétendants potentiels au trône, revenir au pouvoir en France...

Suggestions de contenus