Perdante d'avance

La décision a été prise très tôt : la porte-parole de Lutte ouvrière Nathalie Arthaud, a été choisie par son parti dès décembre 2010 pour remplacer Arlette Laguiller à la présidentielle de 2012. Et début 2011, elle partait pleine l'espoir : "Je ne serai peut-être pas élue présidente de la République, mais je ne serai pas la seule". On se réconforte comme on peut...
©  Pascal Berger, Photomontage : L'Internaute

Suggestions de contenus