Manque de ministrables

Après chaque élection locale, c'est le même casse-tête. Faut-il remanier et avec quelle ampleur ? Pour de secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant, le remaniement d'après régionales, en 2010, devait être minimal. Et la raison était simple : "Je veux bien qu'on fasse un remaniement, mais on manque de stock". Même avec l'ouverture ?
©  Montage L'Internaute Magazine

Suggestions de contenus