Pour que le courant passe mieux

Najat Vallaud-Belkacem, la jeune qui montait au PS dans le sillage de Gérard Collomb à Lyon, a eu très tôt le sens de la formule. La preuve par cette métaphore électrique entendue en marge du congrès de Reims fin 2008 : "Il ne faut pas que le PS se laisse électrocuter par ses courants".
©  Montage L'Internaute Magazine

Suggestions de contenus