Sans commentaire

Avant d'officialiser sa retraite politique, Michel Rocard n'avait pas très envie de commenter les querelles socialistes : "Le PS est mal portant ; et comme je respecte les hôpitaux, je baisse la voix comme on doit le faire quand il y a un malade dans la place".
©  Montage L'Internaute Magazine

Suggestions de contenus