Bush et "Condie" Rice

George Bush et Condoleezza Rice © ONU, Mark Garten

Durant toute sa présidence, il aura été "plombé" par les pires rumeurs. Tantôt pour souligner son "manifeste manque d'intelligence", tantôt pour prouver d'hypothétiques troubles sexuels, enfin, et sur un sujet plus sérieux, pour échafauder un pseudo-complot lors des attentats du 11 septembre. Mais la rumeur qui a émergé à la fin du "règne" de George W. Bush est sans doute la plus osée.
Alors que sa succession à la Maison Blanche se résumait au duel Clinton-Obama, plusieurs tabloïds américains et des milliers de blogs relataient une relation du président sortant avec Condoleezza Rice. Les fréquents "entretiens" avec sa secrétaire d'Etat dans le bureau ovale furent décortiqués et surtout extrapolés par des titres en quête de scoop. Et un lapsus de Condie Rice lors d'un dîner officiel ("Comme je disais à mon mar... Comme je disais au Président Bush, [...]") renforcera encore un peu plus l'emballement. Il fut même écrit que Laura Bush, la Première dame, avait quitté le domicile conjugal et attendait la fin du mandat pour demander le divorce... On le sait aujourd'hui, il n'en fut rien, bien évidemment.

Suggestions de contenus