En savoir plus

Suggestions de diaporamas

La rumeur, discipline moderne ?

Selon le Larousse, la rumeur est "un bruit confus de voix. Une nouvelle qui se répand dans le public". Le Robert précise, "dont l'origine et la véracité sont incertaines". Dans le langage courant, elle est souvent assimilée à une fausse information, à des "racontars qui circulent". Mais dans le langage médiatique, elle est en tout cas devenue un élément d'information si ce n'est, parfois, une information elle-même, sans toujours avoir été l'objet d'une enquête. En s'étayant sur nombre de cas concrets (notamment ceux présentés ici), la sphère politique s'alarme d'ailleurs régulièrement de l'invasion de la rumeur dans les journaux, à la télévision et surtout, pour certains, sur Internet... En se gardant bien souvent de préciser qui l'alimente et d'avouer que, parfois, aussi, elle se vérifie.
Alors faut-il relater ou non la rumeur en tant que fait ? Faut-il se faire le témoin des bruits qui courent, même quand ceux-ci semblent dépourvus de toute véracité ? Faut-il croire à la rumeur ou l'avoir vérifiée avant d'en faire part au public ? Le débat reste des plus ouverts aujourd'hui, même si les positions des uns et des autres sont tranchées. L'Internaute n'a en tout cas choisi de présenter ici que des "rumeurs" qui se sont révélées fausses ou en tout cas invérifiées ou invérifiables et les a présentées comme telles.

Et aussi sur L'Internaute

vignette

Procès people : les dommages versés aux stars en 2009

Face aux intrusions de la presse à scandale, les stars obtiennent régulièrement des dommages et intérêts. Lire

Suggestions de contenus