Arnaud Montebourg "La mondialisation, pour moi, c'est du perdant-perdant"

Pour faire revenir les entreprises en France, "la question des transports est une question hautement stratégique", selon Arnaud Montebourg. Pour lui, il faut "diminuer la distance entre lieu de production et lieu de consommation" par la taxation des transports longue distance. "Pouvons-nous continuer à accepter le dumping social d'un certain nombre de régions du monde" qui "tirent toute la planète vers le bas" ? s'interroge-t-il. "Je n'ai pas l'intention de me transformer en Chinois ou en Coréen." Quand on lui demande s'il est protectionniste,  le député PS estime que le terme est un peu excessif, mais se lance dans un discours de "défense du modèle européen de haute protection sociale [...], de haut niveau de services publics [...], contre une concurrence déloyale".