Premières dames : à chacune son style Carla Bruni-Sarkozy, l'artiste

 Carla Bruni-Sarkozy, ancien top model devenue chanteuse,  a été la première à épouser un président de la Ve République durant son mandat et à donner naissance à un enfant.


carla bruni-sarkozy et son mari, lors d'une visite officielle.
Carla Bruni-Sarkozy et son mari, lors d'une visite officielle. © Commission européenne

Couple médiatisé

Le public connaissait de Carla Bruni les photos de ses défilés, les clichés people de sa vie aux bras des stars, les chansons d'un album écoulé à deux millions d'exemplaires. Lorsque le couple improbable Sarkozy-Bruni crève l'écran en décembre 2007, c'est le buzz. Nicolas Sarkozy s'affiche avec l'ancien mannequin italien à Disneyland sous les objectifs des photographes, deux mois après l'annonce de son divorce d'avec Cécilia Sarkozy. L'ex-top model a rencontré le président de la République lors d'un dîner organisé par le publicitaire Jacques Séguéla. Ce nouveau couple étonne : Carla Bruni était connue comme une femme plutôt de gauche. Mais les choses vont vite : dès le 2 février 2008, Nicolas Sarkozy se remarie avec l'artiste. Elle l'accompagne dans ses déplacements officiels, fait la révérence devant la reine d'Angleterre... En caméléon, l'ancienne star bohème de la presse people endosse le rôle de première dame discrète.

 

Une maman à l'Elysée

Carla Bruni-Sarkozy a changé de vie depuis l'Elysée. Ancienne adepte des boites de nuit et des soirées branchées, la nouvelle première dame fait dans la sobriété. Casanière, elle passe des soirées musique et DVD avec son mari et choisit de continuer à vivre dans son hôtel particulier, plutôt que d'investir le palais de l'Elysée. Déjà mère d'un enfant, Aurélien, né en 2001 de sa relation avec Raphaël Enthoven, Carla Bruni-Sarkozy ne va pas tarder à agrandir la famille de Nicolas Sarkozy en donnant naissance à Giulia, le 19 octobre 2011. C'est la première "first lady" à accoucher durant le mandat de son mari.  

"Je serais vraiment heureuse de retrouver mes tournées."

Après cette naissance, Carla Bruni-Sarkozy va s'afficher de manière croissante dans la campagne de Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2012. Elle ancre l'image de son mari dans la réalité, déclarant notamment aimer regarder des émissions de télévision populaires, loin du bling-bling des débuts du quinquennat. Carla Bruni-Sarkozy qui ne nomme jamais publiquement son époux par son prénom mais toujours "mon homme" ou "mon mari", va le soutenir dans sa volonté d'être réélu.  Sans succès. Mais l'ancienne top model, qui continue d'écrire des chansons et dispose également de sa fondation caritative, pourrait être satisfaite de la tranquillité retrouvée. A Constance Vergara, auteure de "Valérie, Carla, Cécilia, Bernadette et les autres, en campagne" (1), Carla Bruni-Sarkozy répondait à l'éventualité d'une défaite de Nicolas Sarkozy : "Je serais vraiment heureuse de retrouver mes tournées. Et de découvrir mon homme autrement. De partager avec lui le quotidien simplement et les, voyages sans pression. Ne plus être inquiète toute la journée pour lui..."

 

(1) . "Valérie, Carla, Cécilia, Bernadette et les autres, en campagne", Constance Vergara, Editions Tallandier.