Premières dames : à chacune son style Valérie Trierweiler, l'indépendante

Celle qui partage la vie de François Hollande a décidé de continuer à travailler malgré l'élection de son compagnon.


valérie trierweiler, compagne de françois hollande.
Valérie Trierweiler, compagne de François Hollande. © Mathieu Delmestre / Solfé Communication

Couple tabou

La journaliste Valérie Trierweiler, Valérie Massoneau de son nom de jeune fille,  a côtoyé François Hollande pendant de nombreuses années avant de devenir sa compagne. Entrée à Paris Match en 1989, elle a couvert la politique pour ce magazine et a appris à connaître le futur président de la République. Au gré des reportages et déplacements, vers la fin des années 1990, le politique et la journaliste deviennent complices. Finalement, la mère de famille tombe sous le charme du socialiste et c'est réciproque. Les deux auraient même tenté de s'éloigner un temps, ils auraient voulu s'éviter. Valérie Trierweiler était à l'époque avec Denis Trierweiler, son époux, dont elle a eu trois fils. Quant à François Hollande, il vivait avec Ségolène Royal et leurs quatre enfants. C'est d'ailleurs peu de temps avant la déclaration de candidature de Ségolène Royal à la présidentielle de 2007 que François Hollande et Valérie Trierweiler ont commencé à se fréquenter. Valérie Trierweiler a raconté cette période difficile à Constance Vergara (1), rappelant que Ségolène Royal connaissait son existence.  "Elle s'est présentée en connaissance de cause. Elle connaissait la vérité sur la nature du lien qui nous unissait François et moi". Mais la relation Hollande-Trierweiler ne sera dévoilée que bien après la défaite de Ségolène Royal face à Nicolas Sarkozy.

Une première dame dans la vie active ?

Durant la campagne présidentielle de 2012, Valérie Trierweiler a tenu un rôle de conseillère auprès de son compagnon, avec lequel elle vit en union libre. Elle n'a pas hésité à poster ses commentaires sur la campagne sur son compte Twitter et à occuper un bureau dans le QG de François Hollande.

"Je n'ai pas l'intention de vivre, ni surtout d'élever mes enfants aux frais de l'Etat."

Après l'élection de François Hollande, Valérie Trierweiler continue à être employée par Paris Match et Direct 8. Mais elle ne s'occupe plus de politique et réfléchit à la tournure que pourrait prendre sa carrière. Interview de personnalités étrangères, afin de ne pas commenter l'actualité française ? Rédaction de carnets de vie à l'Elysée ? Valérie Trierweiler n'entend en tout cas pas arrêter de travailler et voudrait que sa vie reste "normale", avec ses trois fils de 19,17 et 15 ans. "Je n'ai pas l'intention de vivre, ni surtout d'élever mes enfants aux frais de l'Etat", a-t-elle ainsi déclaré après la victoire de son compagnon. Valérie Trierweiler pourrait être la première "first lady" de la Ve République à poursuivre pleinement son activité après l'élection, en plus d'être déjà la première à vivre avec le chef de l'Etat sans être passée par la case mariage.

(1) . "Valérie, Carla, Cécilia, Bernadette et les autres, en campagne", Constance Vergara, Editions Tallandier.