Roms : "Tout le monde a la capacité d'intégration"

Pour le député-maire UDI, le problème posé par les roms est un problème transnational qui nécessite que les lois actuelles soient appliquées.

Les phrases clés

"Je suis le seul député français à avoir été contre l'intégration des 10 nouveaux pays européens"
"Ces gens-là sont discriminés et " esclavagisés " dans leurs pays"
"Ils ont évidemment tendance à vouloir les quitter"
"L'Europe donne des millions à la Roumanie et la Bulgarie pour s'occuper des Roms"
"Mme Redding ferait mieux de surveiller ce qu'ils font"
"Tout le monde à la capacité d'intégration dans notre pays"
"Tout le monde n'en a pas la volonté"
"Dans nos villes, ce ne sont pas des camps, ce sont des bidonvilles"
"La reconduite à la frontière et l'interdiction de revenir régleraient le problème"
"On peut appliquer la loi existante"
"Elle permet de dire : 'On vous a expulsé dans certaines conditions, on vous interdit de revenir"