Anne Hidalgo Malek Boutih : "Ça me dérange. Il est parlementaire"

Après un week-end mouvementé, le député PS Malek Boutih demande le départ de Jean-Marc Ayrault et Anne Hidalgo, candidate socialiste à Paris, un remaniement.

Les phrases clés

"J'ai beaucoup de respect pour les militants de base"

"Ça me dérange. Il est parlementaire"

" Je pense que c'est une erreur. Il dit haut et fort l'instabilité gouvernementale"

"Un politique responsable ne dit pas haut et fort l'instabilité gouvernementale"

"S'il a quelque chose à dire, il a un parti politique, il a un groupe parlementaire et il doit s'exprimer auprès d'eux d'abord"

"L'hyperpersonnalisation de la vie politique, la recherche de la personnalisation à tout prix ou à n'importe quel prix est l'un des plus grands dangers qui nous menacent"

"J'ai beaucoup d'estime pour Anne Hidalgo et son combat est de qualité"

"Je vous le dis sans langue de bois : je n'aurai jamais fait ça"

"Les socialistes qui se tirent des balles dans le pied"

" Ça n'appartient pas à la candidate à la mairie de Paris d'appeler à un remaniement"

"Elle aurait pu faire silence"