David Assouline "Il faut que les entreprises puissent retrouver de la marge"

Pacte de responsabilité, rigueur budgétaire, gaz de schiste... David Assouline s'est prêté à une série de "pour-contre" spéciale porte-parole du PS.

Les phrases clés

Sur les baisses de charges

Contreparties : "Je pense beaucoup moins aux PME, là il doit y avoir des signes forts"

"Les petites taxes qui ne rapportent pas grand-chose, il faut arrêter, il faut de la simplification"

"10 milliards, je pense que c'est pas mal"

"Même le CICE, c'est un abaissement de charge, y a eu des ajustements et une période de transition"

"Aujourd'hui, on le voit, les choses vont mieux et les PME vont en profiter"

"Retrouver de la compétitivité mais en échange, il faut de l'investissement, créer de l'emploi"

Sur les économies budgétaires

"Il faut faire des économies de tout ce qui est inutile, tout ce qui est doublon"

"Je suis pour ce qu'a proposé et ce qu'a pour objectif le gouvernement"

"Pour sauver les prestations sociales, il faut désendetter et il faut permettre que les entreprises retrouvent une compétitivité"

"Un million de fonctionnaires en moins, ça, c'est la droite"

Sur les gaz de schiste

"En l'état actuel, je suis absolument contre"

"Je n'ai pas d'avis d'expert"

"Sur ce sujet, ce que je sais, c'est que rien ne doit nous faire changer de chemin sur les économies d'énergie et le paquet des énergies du futur, douces

Nouvelles énergies : "Là on doit mettre le paquet"

Sur les expulsions de Roms

"Je ne suis jamais pour doubler, augmenter..."

"Il faut que la loi s'applique et avoir une politique d'intégration et de respect de la personne humaine"

"Il faut pouvoir rentrer dans le droit commun, avoir des vraies politiques l'intégration"

"Je ne suis pour aucun objectif chiffré"