Sondages municipales à Marseille : Gaudin et Mennucci au coude à coude #mun13000

Sondages municipales à Marseille : Gaudin et Mennucci au coude à coude #mun13000 La deuxième ville de France pourrait basculer à gauche aux municipales de 2014. Mais le suspens n'est pas près d'être levé.

A droite, il y a Jean-Claude Gaudin. A gauche, Patrick Mennucci (PS). Et les sondages ont du mal à les départager : il faut dire que les projections sont loin d'être aisées pour les résultats des municipales à Marseille, les électeurs ne votant pas directement pour leur maire dans la deuxième ville de France (tout comme à Paris et Lyon). Pour le sondage Ifop pour iTélé et 20 Minutes du 10 février, Jean-Claude Gaudin prendrait la tête du premier tour avec 35 % des intentions de vote, devant Patrick Mennucci et ses 29 %. Le candidat FN arriverait troisième avec 22 % des voix et l'ancien président de l'OM, Pape Diouf, ne réunirait que 4 % des intentions de vote. Au second tour, le maire sortant l'emporterait avec 41 % des suffrages dans les bureaux de vote de Marseille. En janvier, c'est la gauche qui était annoncée en tête par un sondage Ifop-Fiducial pour Public Sénat, Paris Match et Sud Radio.

En mars 2008, le scrutin municipal avait déjà été serré dans la ville de Marseille. La mairie avait, il y a 6 ans, échappé de justesse à la gauche, permettant à Jean-Claude Gaudin de remporter un troisième mandat, malgré un score très proche de celui du socialiste Jean-Noël Guérini. Ainsi, la droite avait remporté 51 sièges à l'issue du second tour de ce scrutin, contre 49 pour la gauche et un siège pour le Front national.

Lors de l'élection présidentielle de 2012, à Marseille, c'est François Hollande qui était arrivé en tête au premier tour, avec 28,05 % des voix, soit sensiblement le même score qu'au niveau national (28,63 %). Suivaient Nicolas Sarkozy (26,93 % des suffrages) et Marine Le Pen (21,22 %). Au second tour, François Hollande l'avait emporté dans la cité phocéenne avec 50,87 % des voix, contre 49,13 % pour son adversaire UMP. Aux législatives qui ont suivi, trois sièges de députés ont été remportés à Marseille par des candidats UMP, contre quatre sièges par des socialistes.

Article le plus lu - Remaniement : découvrez le nouveau gouvernement › Voir les actualités

Annonces Google