Hervé Morin "Il faudra abandonner le nucléaire aéroporté"

Pour l'ancien ministre de la Défense, la France doit faire à l'avenir des économies, y compris sur le budget de la Défense.

Les phrases clés :

"Ce que je regrette c'est que Jean-Yves Le Drian ait attendu les municipales pour lancer le plan de réorganisation des armées (...) Sur ce sujet-là, il est en carence grave pour des raisons politiciennes."
"En Centrafrique, il est clair que soit la communauté internationale prend ses responsabilités, soit il faudra, nous, en tirer des conséquences"
"Il faut dire : si dans 6 mois vous n'avez pas pris de décision, nous partirons !"
"Nous donnons une chance au processus politique, mais ça fait des années. Il n'est pas question que la France reste avec 2000 ou 2500 hommes pendant des années"
"François Hollande n'a pas eu le courage de poser sur la table les vrais sujets : (...) il faut repenser le modèle. Nous ne sommes plus une puissance militaire globale, il faut en tirer les conséquences."
"Nucléaire : il faudra abandonner l'aéroporté"