Hervé Morin Ukraine - "Il faut savoir dire à Poutine stop"

 Hervé Morin estime qu'il faut se montrer ferme avec la Russie sur le dossier ukrainien, et soutient les sanctions.

Les phrases clés :

Navires BPC Mistral : "On s'interroge comme l'a fait Laurent Fabius, à juste titre, sur la vente des 2 BPC, que j'ai longtemps défendue. C'est même moi qui ai lancé les discussions avec les Russes sur les BPC."
Navires BPC Mistral : "La question doit être abordée mais en commun... Il ne faut pas qu'on se retrouve seuls comme récemment dans des crises internationales"
"Je pense qu'on ne peut pas avoir un référendum en 8 jours (...) et cela ne se fait pas dans ces conditions-là, dans un pays qui est en crise."
"On peut dire aux Russes : où est-ce que vous allez vous arrêter ?"
"Concrètement, on prend des mesures sur les avoirs bancaires non pas seulement sur les avoirs de quelques oligarques..."
"France ne peut pas se retrouver seule : Allemands, Français, Anglais, il doit y avoir des démarches communes..."