Hervé Morin Affaires des écoutes : "Je ne crie pas à la machination judiciaire"

 Hervé Morin a demandé la démission de Christiane Taubira suite à l'affaire des écoutes. Il se montre ferme vis-à-vis de la ministre.

Les phrases-clés :

"PS, UMP : Les Français continuent à voter massivement pour des formations politiques pour lesquelles ils ont voté par tous les bouts"
Taubira : "La première erreur était d'aller sur TF1, elle n'a pas à commenter une affaire judiciaire en cours. Les mouches sont toujours attirées par le soleil des médias"
"Je ne remets pas en cause l'indépendance des magistrats"
"Je ne crie pas à la machination judiciaire"
"Je trouvais franchement que 9 mois d'écoutes téléphoniques, ça avait tout de même un parfum d'abus de droit"
"Nicolas Sarkozy est un justiciable comme les autres, il doit répondre autant que les autres Français"