Jean-Louis Borloo : un cancer l'empêcherait-il de revenir en politique ?

Jean-Louis Borloo : un cancer l'empêcherait-il de revenir en politique ? Le centriste abandonne ses fonctions et mandats à cause de ses problèmes de santé. Officiellement, Jean-Louis Borloo a été hospitalisé pour une pneumonie sévère, qui s'est accompagnée d'une septicémie. Mais certaines rumeurs courent sur la Toile. Info ou intox ?

Jean-Louis Borloo  estime que son état de santé ne lui permet plus d'assurer toutes ses responsabilités. Le centriste a donc décidé de renoncer à ses fonctions et mandats politiques et l'a annoncé dans un courrier adressé à son parti, l'UDI, dimanche 6 avril. De quelle maladie souffre Jean-Louis Borloo ? En janvier dernier, il a été hospitalisé pour une pneumonie aiguë frontale, dont il est toujours convalescent. Mais, sur le Web, certains internautes avancent que l'homme politique souffrirait peut-être en réalité d'un cancer, et plus précisément d'un cancer du poumon. "En fait de pneumonie, il s'agit peut-être bien d'un cancer du poumon", avance ainsi un lecteur du site Atlantico. En réalité, il s'agit là de rumeurs, qui n'ont pas du tout été confirmées. En fait, l'ancien ministre, qui fête ses 63 ans ce lundi 7 avril, n'a pas "seulement" été touché par une pneumonie. Celle-ci s'est doublée d'une septicémie.

Jean-Louis Borloo annonçait en début d'année qu'il reviendrait sur le devant de la scène, notamment pour les élections européennes qui approchent. Sur le plateau de #DirectPolitique, le 18 mars dernier, Hervé Morin, député de l'UDI et président du Nouveau centre, disait également espérer ce retour. Mais Jean-Louis Borloo estime aujourd'hui ne plus être "capable" de revenir en politique, manquant de "l'énergie nécessaire pour remplir complètement toutes [ses] responsabilités".

Article le plus lu - Album de Johnny Hallyday : où l'écouter en ligne ? › Voir les actualités

Annonces Google