Boris Vallaud : de pote de promo à opposant farouche de Macron

BORIS VALLAUD - L'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée arrive sur le devant de la scène politique, cette fois à l'Assemblée nationale. Portrait du nouveau député de la 3e circonscription des Landes.

[Mis à jour le 25 juillet 2017 à 12h00] Récemment élu député aux dernières élections législatives, Boris Vallaud se démarque aujourd'hui dans sa critique de la politique d'Emmanuel Macron. Le porte-parole du groupe Nouvelle Gauche (ex-Parti socialiste) veut se faire une place de figure de l'opposition au sein de l'assemblée Nationale. Il a voté contre la confiance au gouvernement d'Edouard Philippe et s'oppose activement à la loi Travail en déposant plusieurs amendements. Pour en savoir plus sur ce député encore peu connu, il faut se tourner vers sa femme, qui n'est autre que Najat Vallaud-Belkacem.

Habituellement très discrète sur sa vie privée, la ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem a sorti un livre autobiographique le 1er mars intitulé La Vie a plus d'imagination que toi dans lequel elle peint un portrait pour le moins élogieux de son mari, Boris Vallaud. On apprend ainsi que "Boris, c'est la France, dans sa splendeur et son humanité ; universel, engagé, neutre", selon Najat Vallaud-Belkacem. "Il incarne les gens qui ne cherchent pas ou ne voient pas les différences : bien sûr, il s'est intéressé à ma famille, à notre histoire, à mon origine. Mais comment dire ça ne comptait pas", confie la ministre. Et d'ajouter : "Chez lui, jamais d'ombre dans les relations humaines, jamais de sens caché. Juste un homme authentiquement bon."

Après l'Elysée, l'Assemblée nationale

Début février, Boris Vallaud avait déjà fait parler de lui. Le mari de Najat Vallaud-Belkacem, qui était jusque là secrétaire général de l'Élysée, a vu ses fonctions prendre fin, en catimini, le 28 décembre dernier. Il a été nommé simple conseiller au sein du Palais. C'est Thomas Cazenave qui a pris la place de ce très fidèle du chef de l'État. Un homme qui n'est pas tout à fait un inconnu. Diplômé de l'ENA (Promotion République), ce dernier fut directeur de cabinet d'Emmanuel Macron à Bercy.

Il était écrit depuis des semaines déjà que Boris Vallaud quitterait l'Élysée et François Hollande. Un article du Monde évoquait le spleen qui s'installait et les départs en cascade qui se succédaient chez les conseiller du chef de l'État.

Alors que la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem s'était présentée dans la 6e circonscription du Rhône, à Villeurbanne, son mari Boris Vallaud est devenu député dans la 3e circonscription des Landes. "J'ai beaucoup apprécié les qualités de ce jeune homme", a déclaré le député sortant Henri Emmanuelli à propos de celui qui a été secrétaire générale de la préfecture des Landes de 2006 à 2008. "Je n'avais jamais vu quelqu'un d'aussi rapide et efficace sur des dossiers".

Jusqu'à présent, Boris Vallaud, le mari de Najat Vallaud-Belkacem, a plutôt œuvré dans l'ombre des personnalités politiques de premier plan. Secrétaire général adjoint de l'Elysée depuis l'automne 2014, on l'a aperçu furtivement et à de rares reprises lors des déplacements du chef de l'Etat ou dans des images captées à l’intérieur dans les coulisses de la présidence (on l'a vu notamment dans un documentaire d'Yves Jeuland diffusé en octobre 2015 sur France 3). On remarquait d'ailleurs que le mari de Najat Vallaud-Belkacem, un fidèle du président, avait pris la place de Nicolas Revel et, avant lui, d'un certain Emmanuel Macron, un ancien camarade de promotion à l'ENA. Quelques images avaient aussi été révélées quand il était "dir'cab" d'Arnaud Montebourg à Bercy, jusqu'à son limogeage du gouvernement.

Boris Vallaud : un parcours brillant

Boris Vallaud était encore relativement méconnu du grand public, mais il devrait donc rapidement entrer dans la lumière. Mais qui est donc Boris Vallaud ? Mari de Najat Vallaud-Belkacem, ce quarantenaire présenté comme brillant fut tour à tour directeur du cabinet du préfet du Gard, secrétaire général de la préfecture des Landes, sous-préfet de Mont-de-Marsan puis secrétaire général du conseil général de Saône-et-Loire, dirigé par Arnaud Montebourg. Le mari de Najat Vallaud-Belkacem a ensuite suivi son patron au gouvernement, en 2012, pour devenir directeur de cabinet du ministre du Redressement productif puis de l'Economie, jusqu'à son départ de Bercy. A l'Elysée, il a ensuite eu la charge de chapeauter une dizaine de conseillers du président de la République.

Boris Vallaud disposerait d'ailleurs de bien des atouts pour la politique lui aussi. Les premiers portraits concoctés dans la presse par d'anciens collègues de Bercy sont élogieux. On évoque un "bosseur", un haut fonctionnaire ayant le sens de l'intérêt commun, simple, sobre, "discret mais pas secret", et surtout connecté à la réalité. Mais Boris Vallaud serait aussi une personnalité rare dans le monde politique et dans l'effervescence habituelle des cabinets ministériels. Calme, doté d'une bonne humeur constante, on le dépeint aussi comme un homme doué d'humour, capable de se montrer drôle pour décrisper les situations les plus tendues. Un "collègue rêvé", résumait 20 Minutes au moment de sa nomination à l'Elysée. Pourtant, la politique ne semblait pas à première vue sa passion. Quelques portraits dans la presse people, comme dans Vanity Fair, ont déjà indiqué que Boris Vallaud rêvait d'une autre destinée : devenir Torero ou cuisinier...

Boris Vallaud - Najat Vallaud-Belkacem : une rencontre à SciencesPo

Najat Belkacem et Boris Vallaud se sont rencontrés à la bibliothèque de Sciences Po à la fin des années 1990, comme le rapporte Paris Match dans un portrait consacré au couple et publié à l'été 2013. Les deux ont révisé pour entrer à l'ENA ensemble, elle a échoué, il y est entré. Mais cette différence de parcours ne les a pas séparés : l'énarque va commencer une carrière de haut fonctionnaire, tandis que sa compagne va entrer en politique. D'abord auprès du maire de Lyon Gérard Collomb, puis auprès de Ségolène Royal.

Le mariage aura lieu en août 2005 avant que tout s'emballe pour eux deux avec les présidentielles de 2007 puis de 2012. Najat Vallaud-Belkacem sera tour à tour porte-parole de Ségolène Royal puis de François Hollande. Un coup-double synonyme de révélation. Toujours selon Paris Match, entre l'entrée de Najat Vallaud-Belkacem au gouvernement en 2012 et l'arrivée de son mari au cabinet du ministre Montebourg, c'est le père de famille qui faisait la navette entre Paris et Lyon, premier domicile du couple à l'époque. Puis les les Vallaud ont pu s'installer à Paris grâce à la nomination de Boris Vallaud au cabinet d'Arnaud Montebourg au ministère du Redressement productif en 2013.  Mais c'est encore lui qui s’occupera des enfants après son départ de Bercy et avant son arrivée à l'Elysée.

Boris Vallaud, mari de Najat Vallaud-Belkacem et père de jumeaux

Car depuis 2008, Najat Vallaud Belkacem et Boris Vallaud sont les parents de jumeaux, Louis-Adel et Nour-Chloé. Deux enfants nés prématurément, après seulement six mois de grossesse, et qui pesaient 1,2 et 1,8 kilos. D'après les journalistes Valentin Spitz et Véronique Bernheim, auteurs d'une biographie consacrée à l'actuelle ministre de l'Education ("Najat Vallaud-Belkacem, une gazelle au pays des éléphants" [First]), les jumeaux ont dû être placés en couveuse pendant un mois. Cette épreuve a eu le mérite de cimenter le couple, plus que jamais uni durant cette difficulté et cette phase d'inquiétudes.

L'autre ciment ou l'autre secret de la réussite pour ce couple semble être la discrétion. Boris Vallaud n'aimerait pas être dans la lumière et évitait jusqu'à aujourd'hui d'apparaître dans les photos de groupes des cabinets ministériels et autres dîners ou réunions publiques. Seules quelques photos du personnage ont déjà fuité comme un cliché du couple publié dans Paris Match ou, plus étonnant, une image publiée sur le compte Flickr de Najat Vallaud-Belkacem fin 2013. Les deux tourtereaux étaient réunis dans la rédaction du journal les Echos pour une édition spéciale "La Relève", rédigée par des "personnalités incarnant la nouvelle génération"

boris vallaud
Une photo de Boris Vallaud publiée sur le compte Flickr de Najat Vallaud Belkacem en novembre 2013. © Capture Flickr

Boris & Najat Vallaud-Belkacem : une discrétion difficile à préserver

Mais, en attendant que Boris Vallaud sorte de l'ombre, le mystère nourrit les mythes. Najat Vallaud-Belkacem est devenue, depuis 2012, l'une des ministres clés du gouvernement. Celle qui fut chargée successivement des Droits des femmes puis de la Ville, la Jeunesse et les Sports, a été nommée ministre de l'Education en août 2014, avec le poids politique et les polémiques qui vont avec. Le visage de cette femme politique en vue fait donc depuis régulièrement la une. Et son couple attire forcément la curiosité et la rumeur.

Alors qu'elle était interviewée par le Bondy Blog en 2015, l'un des blogueurs du site a demandé tout de go à Najat Vallaud-Belkacem si elle était "heureuse en amour en ce moment". Une question pas si désintéressée. NVB utilisait en effet le pseudo de "Najat Belkacem" sur son compte Twitter. Exit, donc, la mention du nom de son mari. De quoi exciter les internautes sur une pseudo rupture du couple. "J'ai un compte Twitter depuis très longtemps, je ne voudrais pas vous dire de bêtises, mais à mon avis ça doit bien dater de six ans ou quelque chose comme ça", a été obligée d'expliquer la ministre, arguant qu'a l'époque où elle l'a créé, "il y avait peu d'espace pour remplir son nom". "Il fallait prendre un nom court", ayant écrit Najat Belkacem, "sans aucune incidence."

Et parfois, c'est Najat Vallaud-Belkacem elle-même qui tend la perche aux journalistes people. Le 5 novembre 2015, la ministre de l'Education a affirmé au micro des Maternelles sur France 5 qu'elle ne dirait pas non à un troisième enfant. Une envie dont elle a de nouveau fait part dans une interview donnée à Gala en octobre 2016. "Oui, je ne compte pas m'arrêter là !", a répondu sans hésitation Najat Vallaud-Belkacem alors qu'on lui demandait si elle rêvait d'un troisième enfant. "Je viens d'une famille de sept enfants et c'est une chance merveilleuse", a-t-elle ajouté.

Article le plus lu : Attentats de Barcelone et Cambrils : ce que l'on sait : voir les actualités

Ségolène Royal / Manuel Valls