Jérôme Lavrilleux : "Wauquiez, c'est une raclure"

Jérôme Lavrilleux : "Wauquiez, c'est une raclure" Jérôme Lavrilleux tire à boulets rouges sur l'UMP. Wauquiez, Fillon, Juppé, NKM... Celui qui a avoué les fraudes sur la campagne de Sarkozy balance sur les cadres du parti dans Le Point.

Quelques jours après ses révélations choc sur les fausses factures commanditées par l'UMP à la société Bygmalion, Jérôme Lavrilleux se livre à l'hebdomadaire Le Point. Désormais dans l'oeil du cyclone, l'ancien directeur de cabinet de Jean-François Copé n'épargne presque personne à l'UMP. "Le problème dans ce milieu, c'est qu'il y a des gens morts de l'intérieur : Baroin, Juppé. Copé ne l'est pas. Fillon non plus, lui, il est complexé de l'intérieur, il est dans l'auto­-émasculation tout en ayant besoin de prouver sa virilité", analyse-t-il. Jérôme Lavrilleux règle aussi ses comptes avec les quadras qui montent à droite : "Wauquiez, c'est une raclure. NKM, ce n'est pas une belle personne. Le Maire est très sympa et vivant, alors qu'il a l'air d'un poisson froid".

Jérôme Lavrilleux devrait prendre ses distances avec les instances dirigeantes et l'appareil du parti. Elu le 25 mai dernier parlementaire européen, il devrait prendre se nouvelles habitudes à Strasbourg, loin de Paris, à moins qu'il ne soit poussé à la démission. Son avenir au sein de la direction de l'UMP semble pour le moins très compromis et le jeune eurodéputé en a bien conscience. Qui pourrait donc bien sauver le parti aujourd'hui ? "Sarkozy, c'est le plus vivant de tous, mais à quoi ça sert ?" lâche-t-il dans les colonnes de l'hebdomadaire.

EN VIDEO - Jérôme Lavrilleux niait il y a quelques semaines les allégations du Point, qui dénoncé des dérives financières de Bygmalion auprès de l'UMP. C'est auprès de ce journal qu'il se confie aujourd'hui...

Article le plus lu - Ecoutez l'album de Johnny Hallyday › Voir les actualités

Annonces Google