Composition gouvernement : les nouveaux ministres choisis par Manuel Valls [LISTE PUBLIEE]

Composition gouvernement : les nouveaux ministres choisis par Manuel Valls [LISTE PUBLIEE] COMPOSITION DU GOUVERNEMENT - Voici la composition officielle du nouveau gouvernement de Manuel Valls. Découvrez les noms et les portefeuilles des nouveaux ministres et secrétaires d'Etat.

[Mis à jour le 26/08/2014 à 19h40] Voici le nouveau gouvernement de Manuel Valls : Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du développement international, Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Christiane Taubira, garde des Sceaux, ministre de la Justice, Michel Sapin, ministre des Finances et des comptes publics, Emmanuel Macron ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé et du Droit des Femmes, François Rebsamen, ministre du Travail, de l'Emploi et du Dialogue social, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique, Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, Sylvia Pinel, ministre du Logement et de l'Egalité des territoires, George Pau-Langevin, ministre de l'Outre-mer.

La liste des secrétaires d'Etat a également été dévoilée. Thierry Mandon, Secrétaire d'État à la Réforme de l'État et à la simplification, Christian Eckert, ,Secrétaire d'État au Budget, Jean-Marie Le Guen, Secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement, Pascale Boistard ,Secrétaire d'État chargée des Droits des femmes, Geneviève Fioraso,Secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, Harlem Désir, Secrétaire d'État aux Affaires européennes, Annick Girardin, Secrétaire d'État au Développement et à la francophonie, Axelle Lemaire, Secrétaire d'État Chargée du numérique, Kader Arif, Secrétaire d'État aux Anciens combattants et à la Mémoire, Alain Vidalies, Secrétaire d'État chargé des Transports, Mer et Pêche,Ségolène Neuville,Secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion, Laurence Rossignol, Secrétaire d'État chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l'Autonomie, Myriam el-Khomri, ,Secrétaire d'État chargée de la Ville, Thomas Thévenoud, Secrétaire d'État chargée du Commerce extérieur, Carole Delga, Secrétaire d'État chargée du Commerce et de l'Artisanat, André Vallini, ,Secrétaire d'État à la Réforme territoriale, Thierry Braillard, Secrétaire d'État aux Sports.

Revivez le direct de cette journée consacrée au remaniement ministériel : 

19h02 - Peu de changements au final. L'arrivée de Najat Vallaud-Belkacem au ministère de l'Education nationale à la place de Benoît Hamon constitue le principal changement proposé par ce nouveau gouvernement. La distinction entre Budget et Economie subsiste, avec la nomination d'Emmanuel Macron à l'ancien poste d'Arnaud Montebourg. 

18h28 - Cuviller s'en va. Le secrétaire d'Etat aux Transports, Frédéric Cuviller ne fera pas partie du gouvernement Valls II, a-t-il annoncé lui-même.

18h17 - Manuel Valls a quitté l'Elysée. L'annonce de la composition du nouveau gouvernement pourrait intervenir sur le perron du palais présidentiel d'ici quelques minutes. C'est traditionnellement le secrétaire général de l'Elysée qui se charge de révéler aux journalistes le nom des ministres et secrétaires d'Etat.

18h13 - Industrie : Collomb ou Gallois ? L'ancien ministère du Redressement productif fait tourner les têtes. Les deux derniers noms cités sont ceux de Gérard Collomb, sénateur maire de Lyon proche de Manuel Valls, mais aussi celui de Louis Gallois. L'auteur d'un célèbre rapport sur la compétitivité et patron d'EADS n'est étonnement "plus joignable" sur son téléphone, selon France Info...

18h01 - Voici les principales informations circulant sur la composition du gouvernement : Michel Sapin reprendrait le ministère de l'Economie, Najat Vallaud-Belkacem s'installerait à l'Education nationale, tandis qu'Elisabeth Guigou gèrerait les Affaires européennes. La Culture pourrait revenir à Christophe Girard ou Fleur Pellerin. A l'inverse, Laurent Fabius conserverait les Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian resterait ministre de la Défense et Christiane Taubira demeurerait Garde des Sceaux. Les écologistes d'EELV ne reviendraient pas dans l'exécutif tandis que les radicaux du PRG conservent leurs trois portefeuilles (un ministère et deux secrétariats d'Etat).

17h46 - L'Education nationale pour Najat Vallaud-Belkacem. Selon BFM-TV, l'ancienne porte-parole du gouvernement succèderait à Benoît Hamon au ministère de l'Education nationale. Elle serait la première femme à occuper ce poste.

17h41 - Collomb à l'Industrie selon Le Figaro. Pour le quotidien, le maire de Lyon prendrait la tête d'un ministère (ou d'un secrétariat d'Etat) à l'Industrie, qui reprendrait les compétences de l'ancien ministère du Redressement productif d'Arnaud Montebourg.

17h32 - Come-back de Robert Hue ? C'est non. Si la rumeur a été insistante, Robert Hue ne fera pas partie du gouvernement Valls II. L'ancien candidat du Parti communiste à l'élection présidentielle (aujourd'hui à la tête du très confidentiel Mouvement unitaire progressiste) estime que "ni la ligne politique proposée au nouveau gouvernement ni sa composition n'étaient de nature à permettre, en tout état de cause, notre participation pour agir dans le sens d'une inflexion sociale nécessaire"

17h28 - Elisabeth Guigou au gouvernement ? L'ancienne Garde des Sceaux pourrait faire son retour dans l'exécutif selon BFM-TV. Elle pourrait prendre le ministère de l'Education nationale ou, plus probablement, celui des Affaires européennes. Harlem Désir pourrait donc perdre sa place dans le gouvernement Valls II.

17h13 - Pas de ministère pour Baylet. Le président du Parti radical de gauche ne devrait pas faire partie du nouveau gouvernement Valls II. Selon le journaliste de BFM-TV Julien Migaud-Muller, Sylvia Pinel (actuelle ministre du Logement), ThierryBraillard (secrétaire d'Etat aux Sports) et Annick Girardin (secrétaire d'Etat chargée du Développement et de la Francophone) demeureraient au sein de l'équipe gouvernementale.

17h06 - Jean-Vincent Placé renonce. Le sénateur EELV de l'Essonne vient d'annoncer sur son compte Twitter qu'il ne fera pas partie du gouvernement Valls II : "Les conditions pour la participation d'écologistes ne sont pas réunies. Je souhaite évidemment la réussite du gouvernement de la France".

16h51 - L'Education nationale pour Fleur Pellerin ? Indiscrétion étonnante lancée par Michaël Darmon (journaliste iTélé) : le nom de Fleur Pellerin serait évoqué pour succéder à Benoît Hamon au ministère de l'Education nationale. Elle est notamment l'ancienne ministre déléguée aux PME et à l'Economie numérique (2012-2014). 

16h31 - Gérard Collomb "toujours prêt". Le maire de Lyon lançait cet après-midi un "manifeste des réformateurs". Il en a profité pour évoquer le gouvernement Valls II : "Je suis toujours prêt à contribuer à faire en sorte que notre pays aille de l'avant, mais il est clair que pour moi la métropole de Lyon est quelque chose d'extrêmement important". Reste à savoir comment il compte contribuer...

16h02 - La Culture pour Najat Vallaud-Belkacem ou Fleur Pellerin ? Le JDD annonce que l'ancien poste d'Aurélie Filippetti pourrait revenir à Najat Vallaud-Belkacem, jusqu'ici ministre du Droit des femmes, de la Jeunesse, de la Ville et des Sports ou à Fleur Pellerin, actuelle secrétaire d'Etat chargée du Commerce extérieur, du Développement du tourisme et des Français de l'étranger.

15h44 - Jean-Michel Baylet n'est pas content. Selon Le Parisien, le patron du PRG exige un ministère important, "à la hauteur de ce qu'il a porté pendant la primaire" socialiste de 2011. Poste qui, pour l'instant, ne lui serait pas accordé, remettant en cause la participation des radicaux au gouvernement voire un soutien au candidat PS à l' élection présidentielle de 2017. L'allié du PS avait déjà fait connaître son mécontentement à propos de la réforme territoriale proposée par l'exécutif il y a quelques semaines.

15h32 - Le Drian devrait conserver la Défense. Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense depuis 2012, devrait une nouvelle fois conserver son ministère selon Jean-Dominique Merchet, journaliste spécialiste des questions de défense.

15h02 - Les Radicaux se réunissent. Le Parti radical de gauche (PRG) réunit à 15 heures son bureau national, sans doute pour discuter de sa participation au futur gouvernement Valls II. Le nom de Jean-Michel Baylet a été beaucoup prononcé au cours des dernières 24 heures, laissant penser qu'il pourrait faire partie de la future équipe gouvernementale. Une autre radicale, Sylvia Pinel, pourrait en revanche quitter son poste au ministère du Logement. François Hollande a également insisté pour conserver Christiane Taubira au sein de l'exécutif, à la Justice ou à la Culture.

14h20 - La fin du Redressement productif ? L'emblématique ministère du Redressement productif, taillé sur mesure pour Arnaud Montebourg en 2012, pourrait disparaître avec son départ. Selon Apolline de Malherbe, journaliste politique de BFM-TV, le nouveau poste reprendrait l'appellation plus classique de "Ministère de l'Industrie". Il pourrait être regroupé au sein d'un "super-Bercy", confié à Michel Sapin.

14h11 - François Lamy dit "non". Selon iTélé, ce proche de Martine Aubry aurait été sondé a propos d'une éventuelle entrée dans le gouvernement. Cet ancien ministre délégué à la Ville, sorti du gouvernement à l'issue du dernier remaniement, aurait refusé les avances de Manuel Valls et François Hollande.

14h02 - Cazeneuve brouille les pistes. Le ministre de l'Intérieur, qui avait annulé son rendez-vous à Londres avec son homologue britannique, s'est finalement rendu à Marseille au chevet d'un policier blessé avant-hier par un braqueur, révèle La Provence. Rentrera-t-il ce soir place Beauvau ou se rendra-t-il à Bercy ?

13h37 - Rencontre Hollande-Valls pour peaufiner le gouvernement. Le Premier ministre est arrivé à la présidence à 13 heures. L'Elysée indique que les deux hommes prendront "le temps nécessaire" pour constituer la nouvelle équipe et que le premier conseil des ministres aura lieu dès demain matin.

13h03 - Un super-Bercy pour Sapin. Nos confrères de L'Express assurent que Michel Sapin, très proche de François Hollande, se verrait attribuer un vaste ministère de l'Economie. Il remplacerait Arnaud Montebourg, qui a annoncé hier son départ. Les noms de Bernard Cazeneuve, Louis Gallois ou Emmanuel Macron ont également été cités pour un poste à Bercy.

12h41 - Jean-Vincent Placé en pole position... mais EELV ne l'entend pas de cette oreille. Selon iTélé, le sénateur de l'Essonne pourrait être intégré au gouvernement, mais l'aile gauche de son parti refuse toute nouvelle participation à l'exécutif. Les pontes du parti doivent se réunir aujourd'hui. Julien Bayou, porte-parole d'EELV, a expliqué au JDD que les membres du parti qui entreraient au gouvernement risquent "en toute logique, d'être suspendus".

12h20 - Bernard Cazeneuve prêt à bouger ? Le ministre de l'Intérieur devait rencontrer aujourd'hui son homologue britannique Theresa May. Il aurait annulé le rendez-vous selon le JDD, laissant deviner un départ de la Place Beauvau. Pour retourner à Bercy, où son nom est régulièrement cité depuis hier ?

12h08 - Le même nombre de ministres. Selon iTélé, le nombre de ministres devrait rester inchangé par rapport au gouvernement sortant, avec 16 portefeuilles à pourvoir. La nouvelle équipe maintiendra également le principe de parité avec huit hommes et huit femmes.

12h02 - Christophe Girard à la Culture ? Le Point cite ce conseiller régional d'Ile de France et ancien adjoint à la Culture du maire de Paris Bertrand Delanoë, pour succéder à Aurélie Filippetti rue de Valois. Le nom de Christiane Taubira a également été cité pour ce portefeuille plus tôt dans la matinée. L'actuelle garde des Sceaux pourrait également conserver son ministère.

11h41 - Des centristes de l'UDI au gouvernement ? Pas sûr... Selon Le Point, Jean-Louis Borloo aurait été sollicité par le gouvernement afin de jouer les intermédiaires et rentrer en contact avec Yves Jégo et Jean-Christophe Lagarde. Pour l'hebdomadaire, la majorité souhaitait sonder leurs intentions concernant un ministère. Jean-Louis Borloo et Yves Jégo ont démenti tout contact, tandis que François Bayrou a également assuré ne pas être intéressé par un poste au sein du futur gouvernement.

11h20 - Taubira a la culture ? S'il est quasiment acquis que Christiane Taubira gardera un poste dans l'équipe Valls II, son portefeuille pourrait ne pas être celui de garde des Sceaux. Selon la journaliste politique Apolline de Malherbe (BFM-TV), sa préférence irait au ministère de la Culture où elle remplacerait Aurélie Filippetti. André Vallini pourrait lui succéder comme garde des Sceaux.

11h16 - Le nom d'Emmanuel Macron a été évoqué par l'éditorialiste d'iTélé Michaël Darmon (iTélé) pour un poste à Bercy, peut-être à la place d'Arnaud Montebourg. Cet ancien conseiller proche de François Hollande est l'un des instigateurs du "pacte de responsabilité". Il a quitté l'Elysée il y a un mois.

11h02 - L'Elysée annonce que François Hollande a demandé à Manuel Valls de "composer un gouvernement de clarté sur la ligne, les comportements, la composition et la majorité". Selon la même source, "il faut que les comportements garantissent la cohérence, le respect et la solidarité".

10h54 - Un ministère pour Barbara Pompili ? La députée EELV de la Somme a estimé ce matin sur iTélé que son parti n'aurait "pas dû sortir" du gouvernement après les élections municipales de mars dernier. Son nom, ainsi que ceux des écologistes Jean-Vincent Placé et François de Rugy sont régulièrement cités pour des ministères au sein du nouveau gouvernement Valls. Les responsables d'EELV ont néanmoins indiqué hier qu'ils n'étaient pas favorable à un retour de membres de leur parti au sein de l'exécutif.

10h19 - Christiane Taubira restera au gouvernement. Selon les informations du journal Le Monde, la garde des Sceaux devrait conserver un poste dans le gouvernement Valls II. Le quotidien du soir cite des proches de Mme Taubira, qui affirment que le président de la République souhaitait la conserver à son poste. Elle resterait au ministère de la Justice afin de porter une réforme du droit des mineurs.

Mardi 26 août, 9h17 - Aurélie Filippetti, qui a annoncé hier ne pas vouloir faire partie du nouveau gouvernement a expliqué sa position ce matin sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin (RMC/BFM-TV) : "Il y a des moments où il faut pouvoir reprendre sa liberté quand on est une femme politique, pouvoir dire un certain nombre de choses". La ministre de la Culture de l'équipe sortante avait apporté son soutien à Arnaud Montebourg et Benoît Hamon, qui réclamaient une "inflexion" de la politique économique du gouvernement.

Article le plus lu - Trump se paye Macron (et c'est gratiné) › Voir les actualités

Annonces Google