5e : Défense

le ministère de la Défense a été l'un des premiers a être touché par des réductions budgétaires drastiques © vekha - Fotolia
Déjà sous l'ère Sarkozy, l'armée avait fait face à de sévères coupes budgétaires, des fermetures de bases et le recul du nombre d'hommes. Cette année, le ministère de la Défense devra trouver 500 millions d'euros d'économies en plus. Il faut cependant ajouter à cette somme les fonds exceptionnels débloqués en cas de conflit (l'armée intervient en ce moment au Mali, au Niger ou encore en Irak). Dans un contexte ou les militaires ont eu à subir des retards de paiement, ces coups de rabot supplémentaires seront les derniers. Le budget devrait repartir à la hausse d'ici la fin de la décennie en échange de la suppression de 25000 postes d'ici 2019.

Les chiffres clefs :

Projet de loi de finances 2014 : 29,6 milliards d'euros

Projet de loi de finances 2015 : 29,1 milliards d'euros

Evolution sur un an : - 1,7 %

 


 

Suggestions de contenus