Pape François en France : son programme express à Strasbourg

Pape François en France : son programme express à Strasbourg Le Pape François sera à Strasbourg ce mardi 25 novembre pour une visite éclair qui s'annonce plus diplomatique que liturgique. C'est en fait le préambule d'une autre visite en France, prévue début 2015.

Une visite express aux accents politiques et diplomatiques. Voilà comment on pourrait résumer le passage du pape François, mardi 25 novembre à Strasbourg. Le souverain pontife doit se rendre au Parlement européen et au Conseil de l'Europe. Le tout en 3h50 chrono. Jamais une visite d'un pape hors d'Italie n'aura été aussi brève. Mais  "sa parole compte", a estimé Martin Schulz à France Info, le président du Parlement européen. Dans ses discours qui n'auront rien de religieux, le Pape devrait aborder les thèmes qui lui sont chers : l'exclusion, la solidarité et le calvaire des migrants. Le pape argentin pourrait en outre réagir sur des questions plus internationales, comme la guerre contre l'Etat islamique, la crise russo-ukrainienne, la Syrie ou encore le conflit israélo-palestinien. Ses propos, prononcés a priori en italien, seront en tout cas scrutés par près de 900 journalistes, accrédités pour l'occasion.

Un dispositif exceptionnel sera déployé pour accueillir un des hommes les mieux protégés du monde, dont l'arrivée à Strasbourg est programmé à 10 heures. Policiers, gendarmes, tireurs d'élite, plongeurs, démineurs... Au total, plus d'un millier de personnes doivent être mobilisées pour assurer sa sécurité, assure France Info. Rien ne doit venir perturber ce neuvième voyage d'un pape en France. La première depuis cinq ans. En 2008, Benoît XVI s'était alors rendu à Paris et à Lourdes. Des destinations également prévues à l'agenda de François. Il doit se rendre dans ces villes début 2015, comme il l'avait promis à l'Eglise de France, rappelle La Croix. Et là, l'escale française devrait durer un peu plus longtemps...

En vidéo – Récemment, le pape François a célébré les 25 ans de la Chute du mur de Berlin.

Article le plus lu - Tariq Ramadan reconnaît avoir menti › Voir les actualités

Annonces Google