Origines de Rachida Dati : Sarkozy a-t-il commis une bévue ?

Origines de Rachida Dati : Sarkozy a-t-il commis une bévue ? Lors d'un meeting à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) mardi soir, Nicolas Sarkozy a fait savoir qu'il avait nommé Rachida Dati ministre de la Justice, en 2007, notamment à cause de ses origines maghrébines. Des propos qui suscitent la polémique.

"J'avais voulu Rachida Dati comme garde des Sceaux parce que je m'étais dit que Rachida Dati, avec père et mère algérien et marocain, pour parler de la politique pénale, ça avait du sens." La petite phrase prononcée par Nicolas Sarkozy, durant un meeting mardi 25 novembre à Boulogne-Billancourt, passe mal. L'ex-chef de l'Etat, en campagne pour la présidence de l'UMP, revenait sur le gouvernement d'ouverture qu'il avait décidé de composer en 2007. Et vantait "la représentation de la diversité" en politique, citant plusieurs exemples, parmi lesquels Rama Yade ou encore Christine Lagarde. Sauf que sa formulation ambiguë sur Rachida Dati sonne un peu comme une bourde. En quoi nommer à la Justice une femme aux origines maghrébines aurait-il du sens ?

Sur Twitter, les réactions ont fusé. SOS Racisme a relayé la phrase de l'ex- président en l'accompagnant du hashtag  #WTF (What the fuck ?!", qu'on pourrait traduire par "Quoi ?!"). Indignation plus forte encore du côté du député PS Olivier Dussopt qui parle de "honte" et qui emploie le verbe... "vomir". Gilles Boyer, conseiller d'Alain Juppé, a, lui aussi, relayé la formule sur Rachida Dati, l'agrémentant d'un "oups !" Face à cette levée de boucliers, l'entourage de Nicolas Sarkozy, clairement mobilisé pour la présidentielle 2017, s'est efforcé de désamorcer la bombe, évoquant "le langage parlé" de son poulain. "C'est un signal important à envoyer aux personnes issues de l'immigration qu'une personne avec un père algérien et une mère marocaine puisse prendre la tête d'un ministère régalien", explique-t-on du côté des proches de l'ancien président.

En vidéo - La petite phrase de Nicolas Sarkozy a été prononcée lors d'un exercice de questions-réponses avec ses partisans.

Article le plus lu - Tariq Ramadan révèle des SMS chocs › Voir les actualités

Annonces Google