Hollande blague sur Sarkozy : "Il y en a qui ne se résignent jamais"

Hollande blague sur Sarkozy : "Il y en a qui ne se résignent jamais" François Hollande observe le retour de Nicolas Sarkozy visiblement avec attention. Depuis le Sénégal, il n'a pas pu s'empêcher un bon mot.

Le retour de Nicolas Sarkozy comme président de l'UMP est l'événement politique de cette fin d'année puisqu'elle ouvre une nouvelle séquence, l'ancien chef de l'Etat incarnant le leadership du premier parti d'opposition. Pour François Hollande, en visite au Sénégal ce week-end, il fallait astucieusement réagir sans donner l'impression d'y accorder trop d'importance. Samedi, le chef de l'Etat a choisi de tacler son adversaire de 2012 en revenant sur son discours polémique de Dakar, qui avait froissé bon nombre d'Africains. "L'Afrique est non seulement dans l'Histoire mais l'Afrique est, si je puis dire, aussi une partie de notre avenir" a-t-il lancé devant la presse, sourire aux lèvres.

François Hollande a ensuite rendu hommage à l'ancien président sénégalais Abdou Diouf, qui avait renoncé à la présidentielle de 2000 dans son pays. "C'est toujours un moment délicat de quitter la vie publique. Il y en a qui ne s'y résignent jamais", a ironisé le chef de l'Etat, faisant clairement référence au tout nouveau président de l'UMP. Le bon mot de François Hollande sera diversement apprécié dans le camp sarkozyste, voire au-delà. Au début de son mandat, la droite et tout particulièrement l'UMP, s'était offusquée d'une petite phrase prononcée par François Hollande au salon de l'agriculture. A un enfant qui lui demandait où était l'ancien président, il s'était amusé : "Ah, eh bien lui, tu ne le verras plus !"

Article le plus lu - Remaniement : découvrez le nouveau gouvernement › Voir les actualités

Annonces Google