Léonard Trierweiler et Louis Sarkozy : nouvelles insultes sur Twitter

Léonard Trierweiler et Louis Sarkozy : nouvelles insultes sur Twitter Louis Sarkozy et Léonard Trierweiler, les fils de Nicolas Sarkozy et de Valérie Trierweiler, se sont à nouveau affrontés sur Twitter pour les fêtes. Et cette fois, le ton monte.

Louis Sarkozy et Léonard Trierweiler ont fêté la fin d'année en s'échangeant quelques mots doux sur Twitter. Habitués aux joutes verbales sur le réseau social, les deux adolescents ont remis ça juste avant le passage à 2015. C'est le fils de l'ex-Président de la République, étudiant de 16 ans dans une académie militaire aux Etats-Unis, qui a ouvert les hostilités. Il a relayé, le 21 décembre dernier, la une de VSD présentant Valérie Trierweiler comme une "emmerdeuse". Il n'en fallait pas plus pour titiller Léonard, 17 ans.

L'apprenti-cuisiner à l'école Ferrandi a répondu à son meilleur ennemi, le lendemain, lui aussi via un tweet. "Cc @Sarko_Junior tu peux prier toton Bouygues de m'ouvrir une ligne au nom de Bismuth afin de joindre tata Isabelle (Balkany, ndlr)", écrit-il. Accompagnant le message d'un article du Point qui relate l'implication supposée de Patrick Balkany, un proche de Nicolas Sarkozy, dans l'affaire Bygmalion. Les deux garçons se sont ensuite échangés quelques autres amabilités. Quand Louis Sakorzy envoyait notamment une photo de tampon hygiénique (!) à Léonard, ce dernier qualifiait Nicolas Sarkozy de "père voyou", en relayant, entre autres, un photomontage de l'ancien président derrière les barreaux. Ambiance... Et les échanges sont de plus en plus insultants à l'égard de leurs proches et parents respectifs, notamment François Hollande et Nicolas Sarkozy : "Ça doit être dur d'être connue (sic) comme le fils de l'ex, Et vraiment, quel homme il est ce François, elle a de bon goût ta mère" écrit Louis, avant que Léonard ne réponde : "Moins dur que de voir partir son père entre 2 Policiers pour répondre de ses affaires en garde à vue".

Article le plus lu - Eric Zemmour : le clash avec Hapsatou Sy se durcit › Voir les actualités

Annonces Google