Jean-Marie Le Pen : "Les noirs courent plus vite que les blancs et nagent beaucoup moins vite"

Jean-Marie Le Pen : "Les noirs courent plus vite que les blancs et nagent beaucoup moins vite" Invité ce matin de France Info, le président d'honneur du Front national a défendu sa thèse sur l'inégalité des races. Et Jean-Marie Le Pen a pris appui sur le sport pour étayer son propos.

Après le "détail de l'histoire" et bien d'autres sorties remarquées, Jean-Marie Le Pen, 86 ans, continue les provocations. Celui qui affirme qu'il sera candidat aux régionales pour prendre la région PACA en fin d'année était ce matin l'invité de France Info. Interrogé sur les déclarations exhumées de la candidate FN qualifiée au second tour dans le Doubs Sophie Montel sur l'inégalité des races en 1996, le président d'honneur du Front national a décidé d'enfoncer le clou. "J'avais dit que les noirs courent plus vite que les blancs et nagent beaucoup moins vite", s'est souvenu le patriarche de la famille Le Pen qui persiste et signe : "Il y a bien une petite différence, non ? Qu'est-ce qu'il y a de scandaleux à reconnaître ça ?"

Attaquant Alain Juppé qui avait rappelé les déclarations de Sophie Montel sur son blog, Jean-Marie Le Pen a rappelé à l'antenne que M. Juppé" était "un condamné de droit commun". Référence aux ennuis judiciaires de l'ancien premier ministre en 2004, dans l'affaire des emplois fictifs de la ville de Paris. Celui qui se dit être un "homme libre" et qui a égratigné, dans le même entretien, Florian Philippot, le bras droit de Marine Le Pen au FN, a profité de l'émission pour critiquer le front républicain, manœuvre selon lui des élus de défendre "leur gamelle".

EN VIDÉO - Le président d'honneur du Front national Jean-Marie Le Pen a été condamné fin 2013 à 5 000 euros d'amende pour ses propos sur les Roms, qui, avait-il dit, "comme les oiseaux", voleraient "naturellement".

Article le plus lu - Audition de Benalla : les sénateurs très agacés › Voir les actualités

Annonces Google