Candidats aux départementales : voici les stars de l'élection

Candidats aux départementales : voici les stars de l'élection Les candidats aux départementales 2015, qui auront lieu les 22 et 29 mars, avaient jusqu'au lundi 16 février, 16 heures, pour se déclarer.

Les candidats aux élections départementales sont connus depuis le lundi 16 février, date butoir pour déposer sa candidature. C'est également à cette date que s'est déroulé lieu le tirage au sort pour l'attribution des emplacements d'affichage, en attendant la tenue du premier tour, qui se tiendra le 22 mars. En cas de second tour, prévu le 29 mars, les déclarations de candidature seront à déposer du lundi 23 mars au mardi 24 mars, 16 heures.

 Découvrir tous les candidats aux départementales

Avant la publication des listes officielles par le ministère de l'Intérieur, quelques noms connus avaient émergé. Jean-Noël Guérini, exclu du PS pour ses ennuis judiciaires, va tenter de rempiler à la tête du département des Bouches-du-Rhône, avec un nouveau mouvement, "La Force du 13". Henri Emmanuelli va lui aussi tenter de conserver son siège dans les Landes. Dans l'Essonne, Jérôme Guedj a été nommé tête de file du PS. L'UMP Patrick Devedjian est aussi candidat à sa propre succession dans les Hauts-de-Seine. Tout comme Hervé Gaymard en Savoie, où il va tenter de conserver sa (courte) majorité. Dominique Bussereau est attaché à son département de Charente-Maritime. En Côte d'or, le centriste François Sauvadet est lui aussi candidat à sa succession au poste de président du Conseil départemental... Tous, à des degrés divers, jouent gros lors de ces élections départementales.

EN VIDÉO - Le président du conseil général des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini, ex-homme fort démissionnaire du PS est "candidat à (s)a propre succession" aux élections départementales et présenterait des candidats aux régionales.

Article le plus lu - Les gilets jaunes veulent continuer ! › Voir les actualités

Annonces Google