Carte d’électeur : vote, obtention et perte de sa carte électorale

La carte d’électeur, ou carte électorale, est-elle obligatoire pour aller voter ? Que faire si elle est perdue ou volée ? Quand la reçoit-on ? Réponses.

Chaque citoyen inscrit sur les listes électorales de sa commune reçoit une carte d’électeur, lui permettant d’aller voter lors des scrutins locaux et nationaux. Elle est envoyée au plus tard trois jours avant une élection. Cette carte, évidemment gratuite, n’a pas de limite de validité. Cela signifie que vous pouvez utiliser le même document pour plusieurs scrutins : la carte qui vous a servi lors des élections municipales de l’année dernière ou pour les départementales cette année peut sans problème vous resservir pour les élections régionales 2015 par exemple. De plus, il ne faut pas forcément s’attendre à recevoir une nouvelle carte tous les ans. Le ministère de l’Intérieur refabrique des cartes tous les 3 à 5 ans en fonction des modifications des listes électorales.

La carte d’électeur est-elle obligatoire pour voter ? La réponse est non. Il suffit de bien être inscrit sur les listes électorales de sa commune pour pouvoir voter. Et la seule pièce d’identité réclamée dans les bureaux de vote est une carte d’identité (même périmée), un passeport (idem), un permis de conduire ou encore une carte Vitale avec photo. En revanche, la carte d’électeur est bien utile pour savoir où aller voter. L’adresse et le numéro du bureau de vote dont vous dépendez sont en effet indiqués dessus (notez que vous pouvez aussi retrouver l’adresse d’un bureau de vote sur Linternaute.com, ainsi que des horaires d’ouverture et de fermeture).

Que faire pour sa carte d’électeur en cas de changement d’adresse ? Quand vous déménagez se présentent deux cas de figure. 1/ Vous changez de commune de résidence ce qui revient à changer de bureau de vote : vous devez vous inscrire sur les listes électorales de la ville où se trouve votre nouveau domicile. Il faut s’y prendre avant le 31 décembre de l’année précédant l’élection. 2/ Vous déménagez au sein de la même commune, il vous faut malgré tout prévenir la mairie afin que de recevoir votre nouvelle carte électorale (avec le bon bureau de vote) et les documents de propagande des candidats et/ou partis.

Carte d’électeur perdue ou volée : que faire ? En cas de vol de la carte électorale, son titulaire doit prévenir la police ou la gendarmerie pour éviter que quelqu’un s’en serve frauduleusement. En cas de perte, vous pouvez demander au maire une attestation d’inscription sur la liste électorale de la commune et vous présenter au bureau de vote le jour du scrutin avec cette attestation. Comme nous l’avons signalé précédemment, la carte électorale n’étant pas obligatoire vous pouvez vous rendre directement dans votre bureau avec seulement une pièce d’identité.

EN VIDEO - Plus de 9 millions d'électeurs sont mal-inscrits ou non-inscrits sur les listes. Devant le nombre important de non-inscrit ou de mal-inscrit, le gouvernement envisage d'assouplir les règles.

Elections départementales

Annonces Google