Abstention départementales : 48,5 % à 20 heures (CSA)

Abstention départementales : 48,5 % à 20 heures (CSA) Le taux de l'abstention pour le premier tour de élection départementale vient d'être révélé par le ministère de l'Intérieur.

Les Français se sont-ils mobilisés ce dimanche 22 mars pour le premier tour des élections cantonales (ou départementales) ? Pas vraiment, mais plus que prévu : le niveau de l'abstention pour ce scrutin s'établit à 48,5 %. On peut affirmer que ce taux d'abstention sera très commenté, les observateurs ne manqueront pas d'analyser quelle formation politique aura le plus profité du faible niveau de la participation. Ce taux d'abstention peut sembler élever, mais il est en réalité moins élevé que prévu puisque les différents sondages donnaient plutôt un score d'environ 53-54 %

Les élections cantonales (devenues départementales) ne font pas partie des scrutins les plus mobilisateurs. En 2011 déjà, le niveau d'abstention était établi alors à 55,68 % lors du premier tour. A titre de comparaison, les élections présidentielles mobilisent, en général et en moyenne, autour de 80 % des inscrits sur les listes électorales. Le niveau plus faible de la participation pour les départementales s'explique par la perception du scrutin par les électeurs, dont l'enjeu apparaît moins important et dont les candidats sont généralement bien moins connus et médiatiques.

EN VIDEO - Les départementales ont toujours été considérées comme les élections de l'abstention.

Article le plus lu - Gilets jaunes : une autre manif en vue ! › Voir les actualités

Abstention départementales : 48,5 % à 20 heures (CSA)
Abstention départementales : 48,5 % à 20 heures (CSA)

Les Français se sont-ils mobilisés ce dimanche 22 mars pour le premier tour des élections cantonales (ou départementales) ? Pas vraiment, mais plus que prévu : le niveau de l'abstention pour ce scrutin s'établit à 48,5 %. On peut affirmer que...

Annonces Google